Les vestiges allemands du bois de Tombette

| février 9, 2015

A 3 km au sud de Bernières-sur-Mer, l’occupant allemand avait installé une batterie de la Luftwaffe numérotée Al. 26/XII équipée de 6 pièces de 7,5 cm Flak M33 (f) et de 3 pièces de 2 cm Flak 30, le tout défendu par deux Tobruk. A proximité, dans un petit bois nommé “Tombette”, des abris avaient été construits pour la troupe, plus d’une centaine d’hommes sous le commandement du Hauptmann Johann Grzeski.

Georges Regnauld, un jeune Bernièrais requis régulièrement pour livrer de l’eau se souvient :

Les canons étaient du côté des Bruyères. Dans le bois de Tombette, il y avait les abris. Les hommes vivaient là. Des tranchées reliaient Tombette au Parc du Château de Tailleville. Il y avait des tranchées partout. Le terrain entre ces deux sites fortifiés était truffé de mines et entouré de fils barbelés. Je me souviens d’un gradé avec ses 2 chiens bergers allemands. Je me souviens aussi d’un jeune homme de mon âge. Il avait perdu ses 4 frères sur le front de Russie et sa famille, morte sous les bombardements de Cologne. Il était coiffeur. On avait le même âge, à peine 18 ans ».

Le 5 juin 1944 à 11h l’aviation anglaise a bombardé Tombette, faisant de nombreux morts parmi les Allemands, mais aussi des civils requis pour le travail obligatoire.

Les vestiges de ce campement allemand sont toujours visibles de nos jours.

Les dépêches de Juno partagent toutes les nouvelles, les événements et les histoires du Centre Juno Beach en France et au Canada. Intéressé à contribuer une histoire sur le blog? Envoyez un courriel à l'éditeur à jbca@junobeach.org.

Laisser un commentaire