Un visiteur de Sicile – Histoire partagée

| février 21, 2015

Profitons de la visite de Girolamo CULMONE, directeur de la réserve naturelle SALINE DI TRIPANI gérée par le WWF en Sicile, pour nous souvenir du rôle joué par les Canadiens lors de la libération de l’île au cours de l’été 1943.

Passionné par l’histoire de la Seconde Guerre mondiale, Mr Culmone connait bien les plages du Débarquement et ses sites principaux. Cette année il a visité Cherbourg, Utah Beach et Sainte-Mère-Eglise. Après le Centre Juno Beach, il a terminé sa visite à la batterie de Merville avant de repartir pour la Sicile.

Au Centre Juno Beach, Mr Culmone a pu constater que l’histoire du débarquement en Sicile est présentée dans la salle « Les routes de la Victoire », les Canadiens ayant participé à l’opération Husky et à la libération de la Sicile.

A Catane, en Sicile, cette participation est évoquée (même si brièvement) dans l’excellent « Museo Storica delle Sbarco in Sicilia » (Musée de l’histoire du débarquement en Sicile). Quant aux Canadiens qui ont perdu la vie lors de cette campagne de libération de la Sicile, ils reposent en terre sicilienne dans les cimetières militaires canadiens d’Agira (490), Catane (12) et Syracuse (4), aux côtés des Américains et membres du Commonwealth dont le sacrifice a contribué au succès de l’opération Husky.

Le Centre Juno Beach souhaite la bienvenue aux visiteurs siciliens qui, comme Girolamo Culmore, en venant découvrir l’histoire des plages du Débarquement de Normandie au Centre Juno Beach, retrouvent aussi une page de leur histoire partagée avec les Canadiens en Sicile.

Les dépêches de Juno partagent toutes les nouvelles, les événements et les histoires du Centre Juno Beach en France et au Canada. Intéressé à contribuer une histoire sur le blog? Envoyez un courriel à l'éditeur à jbca@junobeach.org.