Souvenirs – Témoignage

| mars 31, 2020

Nous partageons avec vous un texte de Nathalie Worthington, Directrice du Centre Juno Beach. Ces souvenirs illustrent les sources et motivations de son engagement pour les valeurs du Centre, depuis plus de 17 ans.

💬 « Quand j’étais enfant à Courseulles et que j’écoutais ma mère me raconter les histoires de sa propre enfance pendant la guerre, c’était toujours des histoires de souffrance, de privations, de survie et de libération dans la douleur. Un jour j’ai demandé : « Mais pourquoi en veux tu aux Allemands plus qu’aux Alliés ? Ce sont ces derniers qui ont détruit ta maison, tué ta camarade de classe, qui ont mis ta famille sur les routes, exposée à tous les dangers ». La réponse est venue, catégorique et limpide : « Parce que nous vivions dans un pays occupé et que ces hommes là, nos Alliés, sont venus nous libérer au péril de leur vie. Pour comprendre, il faut l’avoir vécu ».
Bien des années plus tard, devenue directrice du Centre Juno Beach, le musée canadien des plage du débarquement, je rencontrais Ghislain Simard, un vétéran du régiment de la Chaudière. Sa petite fille, guide du musée, passionnée par l’histoire de son grand père, avait réussi à convaincre le vieil homme à revenir en Normandie, pour la première fois depuis 1944. Il était là, dans toute sa splendeur, entouré de témoins civils français de l’époque et je ne pouvais que constater une chose. Ces gens-là échangeaient comme s’ils se connaissaient depuis toujours et semblaient s’être quittés hier.
J’entends encore Mr Simard me dire : « J’ai passé ma vie à essayer d’oublier. En revenant ici, je comprends qu’il faut surtout ne pas oublier ».

Essayer de comprendre, pour donner à comprendre. Entretenir le souvenir, par respect, par gratitude, par soucis de l’avenir. Remettre l’homme au cœur d’une histoire de chair et de sang, une histoire qui a marqué des familles de part et d’autre de l’Atlantique. Voici le quotidien au Centre Juno Beach, souvent source de grandes émotions, de découvertes et de surprises. Que l’on soit Canadiens, Québécois, Normand ou Français, Britannique ou citoyen du monde, le Centre Juno Beach est un lieu incontournable qui a encore beaucoup à apprendre et beaucoup à offrir »

En souvenir de Madeleine, de Monsieur Ghislain Simard et de tous ceux qu’ils représentent ➡️ https://bit.ly/3aBiLTy

Les dépêches de Juno partagent toutes les nouvelles, les événements et les histoires du Centre Juno Beach en France et au Canada. Intéressé à contribuer une histoire sur le blog? Envoyez un courriel à l'éditeur à jbca@junobeach.org.

Laisser un commentaire