La victoire sur le Saint-Laurent avec Roger Sarty

| janvier 23, 2019

Écouter (en anglais)

Le fleuve et le golfe Saint-Laurent sont depuis longtemps de cruciales voies navigables, reliant le centre du Canada aux Maritimes et à l’Europe. Durant la Seconde Guerre mondiale, les sous-marins allemands ont menacé cette ligne de ravitaillement vitale, plus particulièrement à la fin de l’été 1942. Ce fut une année d’enfer pour la Marine royale canadienne. Si l’entrée en guerre de l’Amérique a fini par aider les Alliés à remporter une victoire totale, elle a ajouté de la pression à une flotte déjà sollicitée au maximum. Les premiers comptes rendu de la bataille sur le Saint-Laurent faisaient état d’une défaite embarrassante pour le Canada. En février 1972, le Canadian Magazine publiait un article décrivant cette défaite comme [traduction] « la bataille de la Seconde Guerre que nous avons perdue chez nous » et « le récit de guerre que nos dirigeants ont gardé secret ». Trente ans de recherches ont montré que rien n’est plus faux. La Marine royale canadienne et l’Aviation royale canadienne ont mené une défense réussie, et ce, malgré les restrictions imposées à ces deux services en essor bloqués dans une guerre mondiale. De plus, le gouvernement du premier ministre Mackenzie King communiquait ouvertement les pertes subies afin de galvaniser le soutien aux politiques qu’il appliquait en temps de guerre.

La bataille sur le Saint-Laurent a été la seule à se dérouler en territoire canadien au 20e siècle. De plus, elle a été la seule campagne de la Seconde Guerre mondiale entièrement sous contrôle canadien. Comme le souligne notre invité Roger Sarty, cette campagne a été essentielle pour le ravitaillement des forces britanniques et alliées prêtes à libérer le nord-ouest de l’Europe.

Appuyez la campagne commémorative canadienne juno75!

Hydravion à coque Consolidated Canso ou Catalina, vu du pont arrière d’un navire Fairmile, montrant les doubles mitrailleuses de calibre 50 mm et des grenades sous-marines, à Gaspé, juin 1943.

Contenu minuté

4:01 Lancement du projet

5:20 1942 : une année d’enfer pour la MRC

7:22 Édification de la MRC et de l’ARC, 1939-1942

9:19 La réorientation des priorités dans le Saint-Laurent

11:45 Tactiques et équipement de guerre anti-sous-marine

18:05 Les premiers assauts dans le Saint-Laurent

19:00 Des moyens limités

26:11 Gestion de l’opinion publique

28:50 La décision de fermer le Saint-Laurent

32:13 La tragédie du SS Caribou

39:20 En 1943 et en 1944

43:32 La victoire dans le Saint-Laurent

Biographie

Roger Sarty est professeur d’histoire navale, militaire et canadienne à l’Université Wilfrid Laurier. Dans les années 1980 et 1990, il a collaboré à la rédaction des histoires officielles de l’Aviation royale canadienne et de la Marine royale canadienne en tant qu’historien au ministère de la Défense nationale. Au début des années 2000, il a assumé un rôle de gestion dans le renouvellement architectural de l’actuel Musée canadien de la guerre à Ottawa.

Remarque

Les liens suivants fournissent de plus amples renseignements sur les sujets de cet article de blogue :

Événements

Attaques dans les eaux du Saint-Laurent

La bataille de l’Atlantique

Victoire sur l’Atlantique

Le Programme d’entraînement aérien du Commonwealth britannique

Attaque du U-754 par le Hudson 625 du 113e escadron

Armes et formations

Destroyers

Frégates

Corvettes

Vedettes Fairmile

Dragueurs de mines

Les convois

La détection des sous-marins

La défense du territoire canadien

Personnages

Amiral Percy W. Nelles

Contre-amiral L.W. Murray

Grand-amiral Karl Dönitz

W.L. Mackenzie King

Winston Churchill

Franklin D. Roosevelt

Remerciements

Le blogue Juno Beach & Beyond/Au-delà de la plage Juno est tenu et mis à jour par Alex Fitzgerald-Black, coordonnateur des projets numériques au Centre Juno Beach.

Discours de Mackenzie King au Parlement britannique (en anglais) – sur la chaîne YouTube de Pathé Grande-Bretagne : www.youtube.com/watch?v=6SlEvclY5LE&t=48s

Enregistrement de tirs d’artillerie – chaîne YouTube nationale de CBC News : www.youtube.com/watch?v=RsCSQ4uWR1Y

Témoignage d’une ancienne combattante (Eileen Green, née Short), avec l’aimable autorisation du portail Le Projet Mémoire, Historica Canada : www.leprojetmemoire.com/histoires/383:eileen-green-nee-short/

Discours intitulé « Finest Hour » (L’heure de gloire) de Winston Churchill (en anglais) – chaîne YouTube de Jonathan Thomas : www.youtube.com/watch?v=jB5wZtV1MWM

Effet sonore d’un chasseur Spitfire – chaîne YouTube de Jason Kirby : www.youtube.com/watch?v=xgZI4tAoMN0

Dramatic Interlude (Intermède dramatique) d’Alexander Nakarada : www.serpentsoundstudios.com

Musique offerte au https://www.free-stock-music.com

Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)

creativecommons.org/licenses/by/4.0/

Les dépêches de Juno partagent toutes les nouvelles, les événements et les histoires du Centre Juno Beach en France et au Canada. Intéressé à contribuer une histoire sur le blog? Envoyez un courriel à l'éditeur à jbca@junobeach.org.

Laisser un commentaire