Où vont les déchets du Centre Juno Beach

Maxime Bouché
10/02/2021

A l’échelle du CJB, qu’est-ce que ça donne un déchet ?

Le CJB, comme toute entreprise, créer des déchets. Nous pouvons y distinguer deux catégories de producteurs de déchets :

  • Le CJB (du fait de son activité)
  • Les visiteurs

Les déchets du CJB sont traités comme des « déchets ménagers » via le réseau public. Il arrive parfois que le musée soit obligé d’aller déposer des déchets en déchetterie directement.

Le réseau public qui s’occupe des déchets du Centre s’appelle le SYVEDAC, le Syndicat pour la Valorisation et l’Elimination des Déchets de l’Agglomération Caennaise.

Il est composé d’élus représentant les collectivités adhérentes, c’est l’instance délibérante du Syndicat. Elle définit la politique de gestion publique des déchets à l’échelle du territoire du Syvedac.

Au 1er janvier 2021, il est composé de 73 membres titulaires et autant de suppléants. Tous sont désignés par les groupements adhérents au Syvedac.

 Communauté urbaine Caen la mer 40
 Communauté de communes Cœur de Nacre 5
 Communauté de communes Normandie Cabourg Pays d’Auge 7
 Communauté de communes Vallées de l’Orne et l’Odon 4
 SMICTOM de la Bruyère 2
 Communauté d’agglomération Lisieux Normandie 15
 Nombre total de représentants 73

 

Chaque délégué au Syvedac dispose d’une voix, à raison d’un délégué par tranche entamée de 5 000 habitants. Pour Caen la mer, le nombre de délégués ne peut dépasser 55 % du total des délégués. Le Comité syndical se réunit au moins une fois par trimestre et :

– définit la politique du Syndicat, vote le budget, décide des investissements et des modalités de gestion du service ;

– se prononce sur les demandes d’adhésion et de retrait des collectivités ;

– élit en son sein les membres du Bureau et les membres des différentes commissions.

Suite de la modification des statuts au 1er janvier 2021, vous pouvez retrouver plus de renseignement ici.

Le SYVEDAC en 2021, techniquement, dispose d’une Unité de Valorisation Energétique (UVA) à Colombelles, trois unités de compostages, une unité de traitement des encombrants. Le SYVEDAC ne dispose plus de centre de tri depuis 2018, date de l’incendie du centre GDE à Rocquencourt. Bonne nouvelle, à l’horizon 2023, un centre de tri interdépartemental verra le jour à Colombelles, à proximité de l’unité de valorisation énergétique du Syvedac. Ce projet est porté par 14 collectivités qui se sont associées pour créer la SPL Normantri (Société Publique Locale). En attendant, les déchets sont envoyés vers Le Mans (72), Le Rheu (35) et Ploufragan (22).

Le CJB

Le CJB a donc, comme Mr et Mme tout le monde, deux poubelles, une jaune et une noire et va déposer les verres à la poubelle à verres communale. Les poubelles jaunes et noir sont relevées chacune une fois par semaine.

Nous retrouvons dans les poubelles jaunes du CJB tous les plastiques, cartons, papiers, emballages métalliques, bouteilles et flacons en plastiques, sacs, sachets, films plastiques, pots et boites en plastiques, barquettes en plastique et tubes liés au fonctionnement des bureaux, de la boutique, du service technique, du service ménager, des évènements et des repas.

Dans les poubelles noires, nous trouvons tout le reste.

Les verres sont stockés dans une grande poubelle noire avant d’être déposés dans les conteneurs communaux une fois par mois environ.

Pour améliorer la comptabilité de ses déchets, le CJB va mettre en place un tableau de ramassage permettant de mieux mesurer le poids des déchets qu’il rejette. Comme nous l’avons déjà vu dans notre article sur la gestion des déchets au CJB, le ramassage des déchets représente un certain niveau d’émission de GES pour le CJB tous les ans. Il faut donc chercher à réduire le poids des poubelles et des déchets à tout prix pour limiter l’impact environnemental du CJB.

Les visiteurs

Jusqu’en 2021, les déchets des visiteurs étaient récoltés dans des poubelles noires pour ensuite être intégrés dans les poubelles noires du CJB. Notre collègue Laurent Mirey passait également beaucoup de temps en extérieur pour ramasser les mégots et autres déchets jetés par les visiteurs sur le parc.

En 2021, afin de sensibiliser les visiteurs à la nécessité de bien trier les déchets et surtout de réduire ces derniers, le CJB va mettre en place des poubelles de couleurs (jaunes, vertes et noires) dans le musée et installer des plots sur le parc pour inciter les visiteurs à y mettre leurs mégots. Les poubelles jaunes seront ajoutées aux poubelles jaunes du CJB, les vertes déposées dans le composteur et les noires, déposées dans les poubelles noires.

Conclusion

La conclusion sur ce poste est toujours la même, limitons nos déchets en repensant nos achats, réutilisons au maximum ce que nous pouvons et bien évidemment, le meilleur des déchets est celui qui n’existe pas 😉

Pour aller plus loin :

https://www.touteleurope.eu/actualite/les-dechets-en-europe-infographie.html

https://www.ademe.fr/expertises/dechets/chiffres-cles-observation/chiffres-cles