Norm Kirby : le visage officiel de l’affiche du Jour VE 75

World War 2 Veteran Norm Kirby

Le Centre Juno Beach est fier d’annoncer que Norm Kirby, l’un des 17 anciens combattants canadiens interviewé au cours de l’année du 75e anniversaire du Jour J,  est le visage de l’affiche officielle des Anciens Combattants Canada en cette année du 75e anniversaire de la libération des Pays-Bas  et de la Victoire en Europe (Jour VE 75)… Norm était avec nous au Centre Juno Beach en Normandie en juin dernier pour participer aux commémorations du Jour J.

Au cours des derniers mois de la Seconde Guerre mondiale, la mission de libérer les Pays-Bas de l’occupation nazie était entre les mains des forces canadiennes. (cliquez ici pour voir l’expo en ligne).

Du mois d’avril au 5 mai 1945, ils avancèrent rapidement aux Pays-Bas après de longs mois de combat, qui avaient débuté à l’automne 1944. Les Canadiens repoussèrent les Allemands, libérant les villages et les villes, souvent d’une maison à l’autre.  Les informations fournies par la Résistance néerlandaise leur ont été précieuses.

Le sergent (retraité) Norm Kirby était l’un de ces Canadiens. En 1945, il avait 19 ans, et a servi au sein du régiment du North Shore (New Brunswick) Régiment d’infanterie, 2e peloton, la compagnie A.

Il avait débarqué sur Juno Beach en tant que mitrailleur Bren le Jour J, le 6 juin 1944, et avait combattu à travers la France et la Belgique avant d’arriver aux Pays-Bas.

L’affiche a été dévoilée par l’honorable Lawrence MacAulay, Ministre des Anciens Combattants et Ministre associé de la Défense nationale, lors d’une célébration à Vancouver le 5 mars 2020. L’assemblée, composée de plusieurs vétérans ainsi que Henk Snoeken, consul général du Royaume des Pays-Bas et le vice-ministre général (à la retraite) Walt Natynczyk, a souligné la contribution de Norm Kirby durant les dernières semaines de la guerre.

 

Les Canadiens ont fait face à une vive opposition par les forces nazies dans de nombreuses villes. Malgré les plaines inondables, les digues et les réseaux complexes de canaux, les troupes ont continué, déterminées à libérer des millions de civils. Après près de cinq ans d’occupation brutale qui a entrainé une famine dévastatrice causant la mort de plus de 20 000 personnes durant l’hiver 44-45, les Hollandais avaient cruellement besoin de nourritures, de médicaments, de carburants et d’autres fournitures.

En avril 1945, M. Kirby et son peloton ont libéré la ville de Groningen. L’un de ses souvenirs les plus marquants de la guerre, a été de voir des enfants hollandais, joyeux, portants des chapeaux en papier aux couleurs nationales, entourer les Canadiens.

« Après les horreurs de la Normandie et de la Belgique, ce fut un vrai bonheur » a-t-il déclaré.

Canadian soldiers liberate Groningen in The Netherlands during WW2

Kirby et ses camarades quelques instants après avoir libéré la ville de Groningen. Des enfants éclatants de sourires les rejoignent. (crédit photo: Bibliothèque et Archives Canada)

Dans une autre ville, un civil hollandais qui était adolescent lors de la libération s’est rappelé plus tard: « Alors que le char (canadien) s’approchait… Un  grand silence nous a envahi, et il fut soudainement brisé par un grand cri, si profond qu’on aurait dit qu’il provenait de la terre. Et les gens sont montés sur les chars d’assaut…et ils pleuraient. Et nous les avons suivis avec leurs chars et leurs jeeps jusqu’à la ville. »

Canadians liberated the Dutch city of Utrecht in May 1945.

Des résidents joyeux néerlandais souhaitent la bienvenue aux soldats canadiens après la libération de la ville de Zwolle le 14 avril 1945 (crédit photo: Bibliothèque et Archives Canada)

Dutch citizens celebrate the liberation of Rotterdam.

Des civils néerlandais célébrent la libération de Rotterdam. (crédit photo: Bibliothèque et Archives Canada)

Des civils néerlandais et des soldats de l'Armée canadienne célébrant la libération. 7 mai 1945 / Utrecht (crédit photo: Bibliothèque et Archives Canada)

Des civils néerlandais et des soldats de l’Armée canadienne célébrant la libération. 7 mai 1945 / Utrecht (crédit photo: Bibliothèque et Archives Canada)

Les forces nazies ont capitulé aux Pays-Bas le 5 mai 1945, ce qui a mis fin à l’Occupation allemande. Deux jours plus tard, c’est enfin la capitulation pour tout le continent européen. Le 8 mai 1945 a été déclarée le jour de la Victoire en Europe.

Au cours des sept dernières décennies, M. Kirby a eu l’occasion à plusieurs reprises de retourner en Europe et de visiter certains des endroits qu’il a libéré.

« C’est tellement gratifiant de voir à quel point les gens apprécient ces cérémonies commémoratives. Ca vaut la peine. Je suis fier de ce que j’ai fait. »

Le Centre Juno Beach (CJB) a le privilège de compter M. Kirby parmi un groupe de vétérans dévoués à promouvoir activement le Centre pour assurer son succès. C’est grâce à des hommes et des femmes comme lui que tant de personnes dans le monde jouissent des libertés aujourd’hui, et c’est la mission du CJB de continuer à raconter leurs expériences.

La libération des Pays-Bas a eu un coût élevé. 7 600 Canadiens ont perdu la vie au cours des mois de combats qu’il a fallu pour libérer le pays de l’occupation. Ils sont enterrés dans des cimetières en Belgique, aux Pays-Bas et en Allemagne. De nombreuses familles libérées prennent soin des tombes de leurs libérateurs pour leur familles qui sont si éloignées.

Les liens entre le Canada et les Pays-Bas sont toujours aussi solides 75 ans plus tard. Des tulipes fleurissent à Ottawa chaque printemps, ces tulipes symbolisent le cadeau de remerciement des Hollandais offert en gratitude au Canada. Les enfants des Pays-Bas grandissent avec ces récits du passé. Ils entretiennent une profonde gratitude pour le sacrifice des canadiens, et perpétuent ces amitiés profondes forgées par leurs grands-parents et arrière-grands-parents.

Écoutez M. Kirby raconter son expérience lui-même : L’Honneur en Héritage 

Apprenez-en davantage sur le rôle du Canada pendant la libération des Pays-Bas et sur l’amitié durable entre nos deux pays depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale: Feuilles d’Erable et Tulipes.

Vous pouvez partager votre gratitude avec M. Kirby et les anciens combattants canadiens à l’approche de l’anniversaire de la libération des Pays-Bas et du Jour de la Victoire (Jour VE 75) en envoyant un message par l’intermédiaire de l’association du Juno Beach Centre.

Envoyez vos messages à JCBA@junobeach.org  et nous partagerons en ligne ou publiez votre message directement sur nos réseaux sociaux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les dépêches de Juno partagent toutes les nouvelles, les événements et les histoires du Centre Juno Beach en France et au Canada. Intéressé à contribuer une histoire sur le blog? Envoyez un courriel à l'éditeur à jbca@junobeach.org.

Laisser un commentaire