Des nouvelles du Centre Juno Beach sur Juno Beach

| mai 11, 2020

Des nouvelles du Centre Juno Beach sur Juno Beach à Courseulles, en Normandie. Besoin de chacun d’entre vous !
par Nathalie Worthington, directrice

Le 16 mars dernier, le musée canadien des plages du Débarquement en Normandie fermait ses portes par respect des mesures du gouvernement français pour lutter contre le Covid 19.Nous étions en début de saison, avions commencé à accueillir de nombreux groupes venus du Canada pour les vacances scolaires. Le musée avait connu un mois de maintenance en janvier, nos trois premiers guides étaient arrivés et formés, notre communication était en place, une grande partie de nos budgets était déjà engagée.

En raison de la fermeture administrative, les huit employés permanents du musée ont alors commencé le télétravail et assuré une continuité de service : le lien avec les clients qui annulaient leurs visites, le suivi administratif et comptable, la gestion de crise au niveau social et financier, la préparation de contenus ludo-éducatifs à mettre en ligne, la commémoration virtuelle du 8 mai, la communication, la présence sur les réseaux sociaux, la collaboration avec nos collègues au Canada, les travaux sur des dossiers historiques, de traduction, la création d’une e-boutique, du déstockage, la fabrication de masques…

Par roulement nous avons assuré une présence au musée, un ou deux jours par semaine, selon les besoins et possibilités de chacun. Cela a aussi été l’occasion d’assurer l’entretien du site car, heureusement, la crise n’a pas empêché le printemps d’arriver, l’herbe de pousser, le vent de souffler et le Centre Juno Beach de nécessiter qu’on s’occupe de lui.

Les trois guides canadiens, arrivés à Courseulles seulement un mois et demi avant la fermeture, ont choisi d’y rester pour le confinement, afin d’être de nouveau opérationnels le jour de la réouverture, pour assurer la saison.

Chacun a fait de son mieux pour que le rideau ne tombe pas sur la scène, pour que le Centre Juno Beach reste actif et visible sur Juno Beach. Au ralenti, parfois virtuellement mais sûrement. Merci à tous et toutes qui nous ont suivis et accompagnés pendant ces temps de confinement.

Aujourd’hui 11 mai, jour de déconfinement en Normandie, nous sommes en partie revenus travailler dans les bureaux au musée, en appliquant les mesures de sécurité. Nous devons maintenant nous concentrer sur la réouverture du musée, les mesures sanitaires à mettre en œuvre pour nos visiteurs, pour une date espérée début juin. Il est aussi temps de préparer le temps de commémoration du 76e anniversaire du Jour J, le 6 juin prochain.

En dépit de nos efforts et notre motivation, soutenus en cela par l’association Centre Juno Beach au Canada, et de l’aide du gouvernement français avec le chômage partiel, le Centre Juno Beach traverse une période difficile. Le musée est géré par une association privée, aidée en partie par le gouvernement du Canada, mais depuis deux mois et pour un temps encore indéterminé, le musée n’a plus de revenus ni par sa billetterie, ni par sa boutique au musée.

Vous avez été nombreux à nous écrire que votre visite était annulée ou reportée. Aussi, nous nous adressons à vous afin de vous demander d’envisager une donation et aussi, une visite au musée dès que cela vous sera possible. Nous comptons aussi sur vous pour fréquenter nos boutiques en ligne, au Canada et aussi en France puisque le Centre Juno Beach vient d’ouvrir une e-boutique en complément de sa boutique du musée.

Nous avons besoin de vous pour assurer une présence canadienne sur Juno Beach, un lieu où vous pourrez de nouveau venir vous recueillir, vous souvenir, commémorer, apprendre, partager…

Chacun de vos gestes va compter, afin de pouvoir continuer à marcher Dans Leurs Pas, sur Juno Beach. D’avance merci.

Les dépêches de Juno partagent toutes les nouvelles, les événements et les histoires du Centre Juno Beach en France et au Canada. Intéressé à contribuer une histoire sur le blog? Envoyez un courriel à l'éditeur à jbca@junobeach.org.

Laisser un commentaire