Harry Hardy

Le vétéran de la bataille de Normandie, Harry Hardy, témoigne de ce qu’il a vécu pendant la Seconde Guerre mondiale. Il s’est enrôlé dans l’Aviation royale canadienne, a suivi une formation de pilote, avant d’être affecté au 163e Escadron de l’ARC à Vancouver, en Colombie-Britannique, à bord des Hawker Hurricanes. La première fois qu’Harry a frôlé la mort, c’était en pilotant un Kittyhawk, qu’il considère comme un avion « délicat ». Harry s’est rendu outre-mer en 1944 et a rejoint le 440e Escadron de l’ARC en Normandie le 10 août 1944, pilotant des Hawker Typhoons lors de missions de bombardement de soutien rapproché pour l’armée. Ses premières missions ont eu lieu lors de la bataille de la Poche de Falaise. La guerre l’a également conduit à prendre part à la bataille des Ardennes, où il a de nouveau frôlé la mort. À 97 ans, Harry a travaillé ces dernières années pour sensibiliser le public au Typhoon – rendant son dû à l’avion qui lui est si cher.