Le premier unifolié de Juno Beach vole au Canada

| janvier 18, 2021

Soutenez le Centre Juno Beach et commandez votre drapeau aujourd’hui!

Nous communiquons souvent avec nos donateurs, tous passionnés et généreux tout au long de l’année. Aujourd’hui, nous tenons à rendre hommage à Brenda Cathrea, qui est une donatrice régulière depuis 2013!

Récemment, Brenda a soutenu notre programme vidéo d’entrevues l’Honneur en Héritage. Son intérêt vient de son père, le sergent James Neil Cathrea. Il a servi en Normandie et dans le nord-ouest de l’Europe avec le 8e régiment de reconnaissance (14th Canadian Hussars).

Le sergent Cathrea et les hommes qui ont servi avec lui dans son unité de reconnaissance étaient les yeux et les oreilles de la 2e Division d’infanterie canadienne. Montés à bord de véhicules blindés Mark IIIA Humber, leur rôle était de repérer les forces ennemies et de déterminer la configuration du terrain sur les lignes d’avancées et les flancs de la division.

Arrivé en Normandie début juillet 1944, le 8e régiment de reconnaissance s’est d’abord déployé en tant qu’unité d’infanterie. Ils ont soulagés des bataillons d’infanterie au front en prenant leur positions et en menant de nouvelles attaques.  Plus tard dans la campagne, le régiment a repris son rôle de reconnaissance, menant la division vers la Seine et vers le nord jusqu’aux ports de la Manche, dont Dieppe.

James Cathrea a survécu à la guerre mais est décédé le 8 juillet 2015.

Le rôle des régiments de reconnaissance en Normandie et durant le reste de la guerre est peu connu. Le Centre Juno Beach remercie Brenda d’avoir fait don du béret de son père, de ses jumelles, de ses médailles, de ses badges, de ses papiers et de son album de photos. Avec ces objets, le musée peut mettre en évidence cette partie de l’histoire canadienne. Le parcours du 8e régiment de reconnaissance à travers la Normandie est virtuellement cartographié au musée.

Plus tôt cette année, Brenda Cathrea est devenue la première sponsor d’un drapeau canadien qui a volé à Juno Beach. Après l’arrivée du drapeau, elle nous a envoyé ce message:

« Ce fut un grand honneur de le recevoir et de savoir que le drapeau que j’ai commandé pour lui a été le premier à flotter sur Juno Beach. Merci. Mon père aurait été très fier.  »

Brenda veut faire flotter le drapeau sur son pont arrière, face à un ravin magnifique. Bien que la présentation ne soit pas encore terminée, elle nous a récemment envoyé une mise à jour:

« Avant que toutes les feuilles ne soient parties, j’ai décidé de prendre les meilleures photos possibles dimanche. Cela semblait approprié comme c’est le week-end de l’action de grâce. Merci pour Juno Beach, tous les hommes et femmes qui se sont battus pour nous, le travail accompli par des individus comme vous pour nous assurer de ne pas oublier. Mon père aurait été fier de ce programme. Avec gratitude, Brenda. »

Brenda, c’est nous qui devons partager notre gratitude avec vous! Grâce à la gentillesse et à la générosité de vous et de nombreux autres, le Centre Juno Beach peut poursuivre sa mission de préserver l’héritage du service et du sacrifice du Canada pendant la Seconde Guerre mondiale.

Souvenez-vous d’aujourd’hui. Souvenez-vous toujours.

Les dépêches de Juno partagent toutes les nouvelles, les événements et les histoires du Centre Juno Beach en France et au Canada. Intéressé à contribuer une histoire sur le blog? Envoyez un courriel à l'éditeur à jbca@junobeach.org.

Laisser un commentaire