Le compostage au Centre Juno Beach

Maxime Bouché & Nathalie Worthington
30/11/2020

Une action facile et bien plus utile qu’il y parait

Depuis 2019, le Centre Juno Beach a initié et mis en œuvre un ambitieux plan de développement durable basé sur son bilan de Gaz à Effet de Serre (GES), visant à tendre vers un modèle bas carbone.

Dans la liste de ses actions visant à réduire ses émissions de GES liées à ses déchets, le Centre Juno Beach a pris la décision d’installer un composteur au musée.

L’objectif consiste à diminuer le poids des poubelles du musée (donc de diminuer les émissions de GES) et de donner une deuxième vie aux déchets végétaux des collaborateurs en les réutilisant comme engrais de jardin (économie circulaire). En 2021, le Centre Juno Beach va organiser ses pratiques pour que le composteur permette d’accueillir aussi les déchets organiques des visiteurs.

Laurent MIREY, responsable technique du CJB, a apporté une plus-value à l’initiative en fabriquant le composteur lui-même, en recyclant des matériaux voués à finir leur vie en déchèterie.

  • Bois de palettes pour l’ossature du composteur
  • Visserie usagée présente dans les sous-sols du musée
  • Fond de pots de peintures

Sur ce qui peut paraitre une simple opération de compostage, le CJB réussit à combiner plusieurs actions de développement durable telle la limitation des déchets, le recyclage et le réemploi en faveur de sa démarche de décarbonation.

Ce faisant, le musée contribue, modestement mais sûrement, à de nombreux objectifs de développement durable de la France et des Nations Unies !

Comment l’action du CJB contribue t’elle aux objectifs des Nations Unies et de la France ?

Le compostage est une des techniques permettant la réduction des GES et l’atteinte de la neutralité carbone de la France à 2050. Nous avons identifié que cette action s’inscrit dans la finalité d’au moins 6 Objectifs de Développement Durable (ODD) des Nations Unies pour la planète terre.

 

Au CJB, l’installation d’un composteur s’avère un moyen peu coûteux (grâce à la ré exploitation de ressources déjà présentes sur site) pour réduire les émissions de GES du musée tout en participant à une production de denrée alimentaire au niveau local.

Chacun d’entre nous, à l’échelle individuelle mais aussi institutionnelle et en entreprise, peut faire de même très simplement et ainsi essayer de rendre notre monde plus durable.

N’hésitez pas à nous poser vos questions et nous faire vos remarques en nous contactant directement par mail ou par téléphone au Centre Juno Beach, nous serons ravis de pouvoir échanger avec vous sur le sujet.

Vous avez un potager sur Courseulles-sur-Mer ? Contactez-nous d’ici 6 mois pour récupérer un peu de terreau !