Pour les éducateurs : La ligne de ravitaillement

| octobre 15, 2014

Rebecca Grimes est une participante de l’Institut d’été 2014 du Centre Juno Beach et enseignante au Centre Wellington DHS en Ontario. Elle a généreusement partagé son expérience du nouvel outil pédagogique de la Première Guerre mondiale du Musée canadien de la guerre appelé La ligne de ravitaillement.

Pour vos étudiants, si vous êtes à la recherche d’une activité basée sur la manipulation afin de découvrir l’expérience canadienne à la Première Guerre mondiale, vous devez consulter le nouveau programme du Musée canadien de la guerre « La ligne de ravitaillement. »

La ligne de Ravitaillement est une boîte de découverte d’artefacts de la Première Guerre mondiale que les étudiants sont en mesure de prendre en main, inspecter, tester et même essayer. Elle contient 22 objets de la Première Guerre mondiale (5 artefacts authentiques et 17 reproductions) représentant les différents aspects de l’expérience canadienne en Europe. Les objets que mes élèves ont préféré ont été la veste d’un soldat, un casque d’acier, un périscope de tranchée, une petite boîte respiratoire (masque à gaz) et une crécelle d’alarme de gaz.

photo (15)

De plus, dans la boîte on trouve des photographies contextuelles, des cartels d’information sur les artefacts tels que vous en trouveriez dans une exposition de musée et un dossier de ressources pour les enseignants. Ces ressources comprennent de plus amples renseignements sur chaque artefact et une série de plans de leçons pédagogiques, avec des documents à distribuer, basés sur différents thèmes, sujets et connexions transversales. Toutes les informations sont fournies en français et anglais.

La ligne de Ravitaillement est un programme gratuit – le Musée canadien de la guerre paie même les frais de livraison. Les boîtes sont prêtées pour des périodes de deux semaines avec une limite de 1 prêt par semestre par école. Même si le Musée canadien de la guerre n’est pas en mesure de garantir une demande spécifique, vous pouvez spécifier votre mois de préférence lorsque vous soumettez votre demande. J’ai présenté ma demande à la mi-septembre pour la livraison à tout moment entre octobre et début janvier. J’ai reçu un courriel deux semaines plus tard, indiquant qu’une boîte pouvait être livrée le 15 octobre. Les demandes pour les boîtes vont probablement s’intensifier au fur et à mesure que les écoles vont entendre parler de cette belle opportunité, aussi faites votre demande bientôt.

Mes élèves ont vraiment apprécié cette possibilité d’interagir avec l’histoire. Les voir essayer de comprendre ce à quoi certains objets les moins évidents ont pu servir (mais certains étudiants avaient déjà la réponse !) a été une grande opportunité pour moi d’observer leur processus de réflexion et d’analyse.

Le Musée canadien de la guerre a réalisé un très beau travail pour mettre en place cette précieuse ressource qui vaut vraiment la peine d’être essayée !

Une contribution de Rebecca Grimes, enseignante d’histoire canadienne au Centre Wellington DHS

Pour en savoir plus sur les aventures de Rebecca dans l’éducation, consultez son blog.

Les dépêches de Juno partagent toutes les nouvelles, les événements et les histoires du Centre Juno Beach en France et au Canada. Intéressé à contribuer une histoire sur le blog? Envoyez un courriel à l'éditeur à jbca@junobeach.org.

Laisser un commentaire