Et comment est-ce que tu as eu ce travail ?

| septembre 30, 2016

« Et comment est-ce que tu as eu ce travail ? » Ça c’est la question que pose presque chaque Canadien qui visite le Centre Juno Beach. Parler avec des Canadiens au musée est toujours un moment spécial. Ils ont voyagé en Europe pendant des semaines ou des mois et à Courseulles-sur-Mer, dans ce petit village normand, ils ont trouvé un petit morceau du Canada. Chaque année, 7 guides canadiens viennent travailler ici, au Centre Juno Beach, et ils contribuent à donner au Centre son air canadien.

Je m’appelle Scott Entwistle, je suis le responsable accueil au Centre Juno Beach. En 2015 j’étais guide de fin janvier à fin aôut.  Comment est-ce que j’ai eu ce travail ? J’ai pris le risque et ça a été la meilleure décision de ma vie.

Je me souviens du moment exact où j’ai décidé de poser une candidature à Juno. J’étudiais pour un examen en économie au cours de ma deuxième année d’université, quand j’ai réalisé que je ne voulais pas passer mes 4 années d’étude sans faire quelque chose d’unique. Quelque chose qui me forcerait à sortir de ma zone de confort. J’étais un étudiant universitaire canadien et j’étais bilingue, grâce à l’immersion française dont j’avais bénéficié en école primaire et secondaire, alors je remplissais les conditions pour devenir guide au Centre Juno Beach. Mais en plus, je voulais tellement travailler ici. Je voulais habiter en Europe, je voulais donner des visites guidées de la plage Juno, explorer l’histoire de ma famille pendant la Bataille de Normandie et je voulais connaître autre chose sur la planète que mon petit coin d’Amérique du Nord. Mais vouloir faire quelque chose ne compte pour rien si on ne passe pas à l’action.

Je me souviens quand j’étais à l’aéroport de Vancouver, regardant l’avion qui me transporterait à travers un continent et un océan. Tout ce que je pouvais penser était : « Mais qu’est-ce que je fais ? » Je n’avais jamais voyagé seul avant ça et le fait de réaliser que je passerai 8 mois hors du Canada a été intimidant. J’étais suffisamment hors de ma zone de confort.

Quand je suis retourné au Canada 11 mois plus tard (car naturellement on ajoute 90 jours de voyages à travers l’Europe après avoir habité en France pendant 8 mois), la seule chose que je voulais faire était de retourner en Europe. Les souvenirs, les personnes que j’ai rencontrées, ça faisait toute une expérience que je n’oublierai jamais.

 

scott-guide-collage-01

Travailler au Centre Juno Beach est une expérience incroyable. Chaque jour, vous parlez avec des gens du monde entier. Vous êtes sur la plage Juno pour l’anniversaire du débarquement, vous rencontrez des vétérans qui ont combattu ici et vous habitez avec 6 Canadiens géniaux qui sont là pour les mêmes raisons que vous.  Hors de cela, vous êtes en Europe. Vous pouvez aller à la boulangerie tous les jours, vous pouvez aller à Marseille ou Strasbourg en train le weekend ou vous pouvez prendre 90 jours après votre contrat et visiter 17 pays comme moi. Au-delà du travail, le CJB ouvre l’esprit à de nombreuses expériences.

On m’a souvent demandé ce que j’ai fait en Europe et je n’avais aucune idée quoi dire. Dans la dernière année et demie, j’ai grimpé d’innombrables sommets des Alpes, j’ai nagé dans la Méditerranée, la Manche, la Mer du Nord et la Baltique. J’ai conduit à travers le Liechtenstein en 14 minutes et dans le centre de Paris. J’ai visité le premier camp de concentration et la maison d’Anne Frank. J’ai montré à ma grand-mère les lieux où mon arrière-grand-père avait combattu en Normandie et j’ai visité le monument de la Crète de Vimy. Ces exemples ne sont pas pour me vanter, mais pour partager les possibilités qui se présentent ici.

scott-guide-collage-02

Rien de cela ne serait possible sans le Centre Juno Beach. Le programme de guides ici m’a donné la chance d’avoir toutes ces expériences, et j’encourage fortement les jeunes canadiens à prendre le risque et venir travailler ici. Habiter à l’étranger, faire quelque chose d’unique, quelque chose que vous n’oublieriez jamais. Passer 4 ans à l’université et puis commencer une carrière est le plus simple. C’est ce qui est encouragé à l’école secondaire. Mais ce n’est pas le seul choix possible. Alors, pensez à prendre 7 mois pour travailler quelque-part d’unique. Un lieu qui n’a pas d’équivalent au Canada. Venez travailler au Centre Juno Beach et vous découvrirez par pour vous-mêmes les possibilités.

img_2603

Scott Entwistle est actuellement Responsable Accueil au Centre Juno Beach. La date limite pour postuler pour les positions du programme de 2017 est le 25 novembre ! Pour postuler, rendez-vous sur notre site web : http://www.junobeach.org/fr/programme-de-guides/

Les dépêches de Juno partagent toutes les nouvelles, les événements et les histoires du Centre Juno Beach en France et au Canada. Intéressé à contribuer une histoire sur le blog? Envoyez un courriel à l'éditeur à jbca@junobeach.org.

Laisser un commentaire