Empreinte carbone des transports des visiteurs au CJB

Maxime Bouché & Nathalie Worthington
01/02/2021

 

Le constat

Au Centre Juno Beach (CJB),  le poste 16 : « Transport des visiteurs » représente la plus grosse part des émissions de Gaz à effets de serre (GES) avec, en 2019, 885 tCO2e sur 1 096 tCO2e émises au total pour l’activité du CJB la même année.

Le poste 16, « transport des visiteurs », représente donc à lui seul plus de 80% des émissions totales de CO2e du CJB en 2019.

Méthode de calcul

Pour réaliser ce calcul, il faut prendre en compte plusieurs paramètres :

  • La distance parcourue aller-retour entre le domicile du visiteur et le CJB

Cette donnée est récupérée lorsque les visiteurs achètent leur ticket d’entrée au musée. Leur provenance est demandée, permettant ainsi de définir une distance approximative entre le domicile du visiteur et le CJB. Par exemple, pour un visiteur venant des Ardennes (08), nous estimons la distance Charleville-Mézières-Centre Juno Beach à 500km soit 1 000km aller-retour. Cette distance est maintenue qu’il vienne en voiture, en bus ou en train, l’idée étant d’obtenir un ordre de grandeur.

  • Le/les moyens de transport utilisés pour se rendre au CJB

Les moyens de transport permettent d’allouer le juste facteur d’émission (FE).

  • Les facteurs d’émissions (FE) correspondants aux différents modes de transport utilisés

Les FE sont disponibles sur la base GES de l’ADEME. Par exemple, le FE d’une voiture de motorisation moyenne en France est de 0,193 kgCO2e/km. Un avion de passager long courrier avec trainées a lui pour FE 0,152 KgCO2e/PeqK (Passager Equivalent par Kilomètre).

  • Le temps passé au CJB

Nous considérons qu’un visiteur passe en moyenne 3h dans le musée pour une durée de séjour dans les alentours de 10 jours soir 240h. Cela nous donne donc un facteur de  = 0,0125. Cette donnée va être affinée au fur et à mesure des années et des sondages qui vont être réalisés au CJB.

Nous avons donc la formule suivante :

Nous ajoutons à cette formule l’hypothèse de répartition des moyens de transport donnant :

  • 70% des visiteurs Français viennent au musée en voiture
  • 25% des visiteurs Français viennent au musée en bus
  • 5% des visiteurs Français viennent au musée en train

Si nous restons sur notre exemple des Ardennais ayant visité le CJB en 2019, cela nous donne :

  • Distance parcourue aller-retour par visiteur = 1 000km
  • Nombre de visiteurs en 2019 = 174
  • FE voiture = 0,121 / FE bus = 0,0352 / FE train = 0,0248
  • Temps passé au CJB sur 10 jours = 0,0125

174 visiteurs Ardennais x 1 000km = 174 000 km Distance aller-retour pour les Ardennais

Sur ses 174 000 km, 70% sont réalisés en voiture (soit 121 800 km), 25% en bus (soit 43 500 km) et 5% en train (soit 8 700 km). Nous avons donc les répartitions suivantes :

Pour les Ardennais venus en voiture :

121 800 x 0,121 x 0,0125 = 184 kgCO2e

Pour les Ardennais venus en bus :

43 500 x 0,0352 x 0,0125 = 19 kgCO2e

Et pour les Ardennais venus en train :

8 700 x 0,0248 x 0,0125 = 3 kgCO2e

Soit :

Visiteurs Ardennais = ∑(Distance parcouru aller-retour par visiteur x FE x0,0125

Visiteurs Ardennais = 184 + 19 + 3 = 206 kgCO2e en 2019

Cette méthodologie de calcul a été appliquée à tous les visiteurs et on a obtenu au final les 885 tCO2e émis sur le poste 16 du CJB en 2019. Les visiteurs Ardennais représentent donc 206 kgCO2e (0,206 tCO2e) sur les 885 tCO2e émis en 2019 par l’intégralité des visiteurs venus au CJB.