Cérémonie du 6 juin 2020

| juin 6, 2020

Ce 6 juin 2020, la cérémonie canadienne du Centre Juno Beach pour commémorer le 6 juin 1944 a été plus symbolique que jamais par le nombre restreint des invités et par leurs qualités respectives.

Il était important, par respect pour les familles qui n’ont  pas pu faire le voyage cette année, d’assurer un hommage aux soldats qui ont perdu la vie en Normandie pour nous rendre notre liberté, un hommage aussi à ceux qui nous ont quittés depuis et encore récemment.

Grâce au révérend Wilson, il a été possible de rappeler l’importance du rôle joué par la spiritualité pour le moral des troupes en 1944. Par les temps exceptionnels que nous vivons, rappeler cette dimension du 6 juin 1944, à travers une bénédiction œcuménique, était là encore hautement symbolique.

Le Centre Juno Beach remercie pour leur participation

  • Amy Baker, ministre plénipotentiaire de l’Ambassade du Canada en France
  • Le colonel Pierre Haché, Attaché de Défense du Canada et son épouse Shannon Haché
  • Jean-Philippe Vennin, sous-préfet, secrétaire général de la préfecture
  • Michèle Boisvert, Déléguée générale du Québec à Paris
  • Anne-Marie Philippeaux, maire de Courseulles-sur-Mer
  • Jean-François Guilbert, Maire adjoint de Courseulles
  • Le révérend Dr Thomas Wilson – Aumônier de Saint-Raphaël et du Var, et son épouse Dr Dawn Cornelio – Professeure d’études françaises à University of Guelph (Ontario, Canada)
  • Bertrand Bouyx, Député
  • Jean-Marie Bernard, Conseiller Région de Normandie
  • Cédric Nouvelot, Vice-président du conseil départemental
  • Franck Jouy, Président de l’intercommunalité Cœur de Nacre
  • Daniel Granotier, Représentant du Régiment de la Chaudière
  • Hélène Forget, présidente Association des Amis du CJB
  • Marcel Pudepièce, Association des Anciens combattants de Courseulles
  • Le capitaine Annaert, commandant de Gendarmerie
  • Les portes drapeaux

 

Biographie du révérend Tom Wilson

Le révérend Tom Wilson, docteur en théologie, s’intéresse à l’histoire militaire de la Seconde Guerre mondiale et a déjà donné des conférences au Centre Juno Beach à ce titre. Depuis une année passée en France en 2007, dans le cadre d’un programme d’échange universitaire coordonné par son épouse, Dawn Cornelio, il a organisé des services commémoratifs, pour des étudiants canadiens venus en Normandie, notamment en honneur de l’aumônier canadien Walter Brown.

C’est le meurtre du Padre Brown qui a conduit le révérend Wilson à explorer l’histoire de tous les aumôniers alliés tués lors de la Bataille de Normandie et à publier le livre « Pas De Fusil, Rien Que La Foi » (No Guns, Just God’s Glory) publié aux éditions OREP en 2018.

Après avoir servi dans l’Église anglicane épiscopale pendant 5 ans, le révérend Wilson est maintenant l’aumônier anglican de St Raphael, dans le sud de la France, où il travaille dans une congrégation multinationale anglophone.

En raison du contexte de la crise sanitaire du Covid 19 et du climat très particulier qui entoure les cérémonies du 76è anniversaire du Jour J, le révérend Wilson a été invité par le Centre Juno Beach dans le cadre d’une cérémonie où il a officié selon un mode œcuménique. Il a également été l’invité du Mémorial Pegasus Bridge pour une cérémonie à huis clos le 5 juin à la mémoire des troupes aéroportées dont le  1er Bataillon Parachutiste canadien.

 

Les dépêches de Juno partagent toutes les nouvelles, les événements et les histoires du Centre Juno Beach en France et au Canada. Intéressé à contribuer une histoire sur le blog? Envoyez un courriel à l'éditeur à jbca@junobeach.org.

Laisser un commentaire