Le Canada durant la seconde guerre mondiale

Personnes

Témoins de l'histoire

Pendant la Seconde Guerre mondiales, ces Canadiens ont combattu en Sicile, en Italie, en Normandie, lors de la campagne du nord est de l’Europe ou ailleurs. Ils y ont perdu la vie ou bien ils sont rentrés au pays où ils ont fondé une famille et contribué à forger le Canada d’aujourd’hui. Leurs histoires personnelles, parfois racontées par leurs enfants ou petits-enfants, complètent l’histoire officielle.

Adrien Boivin

Adrien Boivin débarque en France le 6 juillet 1944, à Courseulles-sur-Mer et rejoint le Régiment de la Chaudière quelques semaines plus tard. Il a commencé comme simple soldat et terminé la campagne d'Europe en tant que caporal.

Continuer à lire

Albert Wilson Kennedy

Al a joint le régiment The Queen’s Own Rifles. Le régiment de Toronto a débarqué sur la plage « Nan White », près de Bernières, à 8 h 05.

Continuer à lire

Aubin Joseph Gallant

Aubin débarque sur Juno Beach le Jour J, le 6 juin 1944. Sa mission consiste à dégager les obstacles de plage. Ensuite, avec la 18è Compagnie de Campagne, il participe aux batailles de Carpiquet, Caen, Falaise et Calais.

Continuer à lire

Benoît Gonthier

Muté sur la base HMS Rosyth, Benoît est amalgamé à la 10ème flottille sur une péniche de débarquement ancrée à Portsmouth et participe à trois voyages d’escorte de troupes de Portsmouth à Juno Beach, Bernières-sur-Mer, les 6 et 7 juin.

Continuer à lire

Conrad Landry

Conrand est arrivé le 6 juin matin à Bernières, avec le régiment de la Chaudière. Contrairement à son voisin de gauche, Conrad n’a pas sauté sur une mine en descendant du bateau et il a eu le temps de se mettre derrière un mur de pierres pour se protéger des balles.

Continuer à lire

Cyril Crain

Le signaleur Crain débarque avec les QOR à 8h15 dans la première vague d’assaut à Bernières-sur-Mer. La mission de Cyril consiste à débarquer avec les troupes d’assaut des QOR et de communiquer avec leurs navires au large pour informer que l’opération a été un succès.

Continuer à lire

Dorothy Irene Mulholland

Le 19 juin 1944, Molly et une autre infirmière militaire, Winnifred « Pit » Pitkethly, sont les première femmes canadiennes à débarquer en France pour se joindre à l’offensive alliée en Normandie.

Continuer à lire

Ernest Côté

Fin 1942, début 1943, Ernest est nommé Assistant Adjudant et Quartier-maître général (AA&QMG) de la 3è Division d’infanterie canadienne avec le rang de lieutenant-colonel. Il est responsable de la logistique de la Division pour l’invasion de Normande où il débarque le 6 juin 1944.

Continuer à lire

Fernand Dostie

Fernand DOSTIE est un vétéran québécois de la Bataille de Normandie. Il a servi au sein du Régiment des Fusiliers Mont-Royal.

Continuer à lire

Frank Battershill

Le 6 juin 1944, Frank Battershill est un lieutenant commandant le peloton n°7 de la compagnie « A » des Royal Winnipeg Rifles qui débarque sur le flanc à l’extrême droite de Courseulles (ouest).

Continuer à lire

Frank P. Davidson

Frank P. Davidson débarque sur  la plage Juno le 23 juin 1944. Au sein de l’escadron « C », il participe aux batailles de Carpiquet, Bretteville-sur-Odon, Verson et Louvigny en Normandie.

Continuer à lire

Frédérick Bourgeois

Frédérick est arrivé en Normandie avec la 2e Division d’infanterie canadienne en juillet 1944. Il a combattu depuis Caen, jusqu’à Falaise. Il a aussi fait partie de la symbolique parade de la 2e Division, qui retourna à Dieppe en septembre 1944.

Continuer à lire

Garth Webb

Connu comme le fondateur du Centre Juno Beach, Garth S. Webb débarque sur Juno Beach le matin du 6 juin 1944, avec le 14è Régiment d’artillerie de campagne canadien.

Continuer à lire

George Edwin (Ted) Beament

Ted Beament est impliqué dans la préparation de l’Opération Overlord et débarque sur Juno Beach avec les officiers d’état-major quelques semaines après le Jour-J, 6 Juin 1944, avant de prendre part à la Bataille de Normandie et à la campagne en Europe du Nord-Ouest.

Continuer à lire

George Lynch-Staunton

C’est au sein du 14e Régiment d’Artillerie de Campagne que George est blessé le Jour J à Bernières-sur-Mer, alors qu’il débarque aux côtés des Queen’s Own Rifles.

Continuer à lire

Georges Isabelle

George débarque à Bernières-sur-Mer, sur Juno Beach, le 6 juin 1944. À la fin de juin 1944, il est blessé par des éclats de mine à Caen.

Continuer à lire

Gilbert Boulanger

A 1h30 dans la nuit du 6 juin 1944, Gilbert est à bord d’un Halifax. De sa position, alors que son avion survole la Manche, il voit les navires de guerre alliés qui tirent des salves d’artillerie sur les côtes de Normandie.

Continuer à lire

Gilles Gamache

Gilles arrive en France le 6 juillet 1944 et se verra décerner la Croix de Service Distingué (U.S.) à l’occasion de l’attaque de la ferme Beauvoir, le 20 juillet 1944, en Normandie. Il combat ensuite en Hollande, en Belgique et en Allemagne.

Continuer à lire

Harold R. Tilley

Harold R. est navigateur pour une section de trois péniches lesquelles, le 6 juin 1944, transportent le Régiment de la Chaudière de Southampton vers Bernières-sur-Mer, en Normandie. Sa barge est transpercée par des obstacles de plage et doit subir des réparations sur la plage au cours des trois jours suivants.

Continuer à lire

Hugh Buckley

Hugh débarque avec les Sherbrooke Fusiliers au poste de tireur dans la tourelle d’un char de reconnaissance Stuart. A Jour J+1, il est promu caporal.

Continuer à lire

J. Harry Quarton

J. Harry débarque sur la plage Juno avec la 4e Division blindée canadienne et participe à la bataille de la poche de Falaise où le South Alberta Regiment se distingue lors de la prise de Saint-Lambert-sur-Dives.

Continuer à lire

J. William Ross

Le Jour J, William Ross débarque à Bernières-sur-Mer avec le peloton 14 de la Compagnie « C » des Queen’s Own Rifles of Canada. Il avance ensuite vers Basly et Anguerny.

Continuer à lire

Jack Hadley

Prenant part à l’assaut de la 3e division d’infanterie canadienne sur Juno Beach, le régiment de Jack avait pour mission de capturer le village de Bernières-sur-Mer.

Continuer à lire

Jean-Maurice Leduc

Jean-Maurice débarque à Courseulles-sur-Mer en juin 1944. Il suit la route de Rouen à Dieppe, près de Louvetot, alors que l’armée canadienne traverse la Normandie.

Continuer à lire

Jim Bardsley

Jim débarque à Courseulles-sur-Mer en juillet 1944. Il participe aux diverses campagnes de Normandie jusqu’en Hollande. Sa mission consiste à apporter les premiers soins médicaux aux blessés apportés par les brancardiers.

Continuer à lire

John Archibald MacNaughton

En raison de son âge et de son rang, Archie s’est vu offrir la possibilité d’une retraite avant le jour J ou d’un retour dans un Canada relativement sûr à un poste de formateur. Il a refusé.

Continuer à lire

Joseph Duval

Envoyé en Angleterre en mars 1944, Joseph arrive en France le 10 juillet 1944. Il participe à la prise de Caen et se souvient qu’il a fallu un mois pour prendre la ville qui était farouchement défendue par les Allemands.

Continuer à lire

Léo Gariepy

Le 6 juin 1944, vers 8h00 du matin, Léo débarque dans la première vague sur Juno Beach. Avec les forts courants et les vents violents, le régiment prend du retard pour débarquer ses chars d’assaut amphibies de type Duplex Drive en soutien des troupes.

Continuer à lire

Lorenzo Tremblay

Lorenzo débarque en Normandie le 6 juin 1944 et participe à l’enfer de Carpiquet. Il traverse la guerre avec le peloton de chenillettes (Bren Carrier Platoon).

Continuer à lire

Louis-Philippe Leblanc

Le 6 juin, Louis-Philippe débarque avec son régiment sur la plage Juno, à Bernières-sur-Mer, avec l’objectif de s’emparer des batteries de Bény-sur-Mer.

Continuer à lire

Marcel Ouimet

Le Jour J, Marcel débarque à Bernières-sur-Mer, peu après les premières vagues d'assaut. Pour ce reporter canadien-français, le lien historique entre le Canada et la Normandie a été amplement démontré le Jour J.

Continuer à lire

Mervin Jones

Parlant couramment français, Mervin est recruté au sein du 1er Bataillon canadien de Parachutistes. A l’âge de 21 ans, il est parachuté en France occupée durant la nuit du 5 au 6 juin 1944, dans le cadre de l’assaut du Jour J

Continuer à lire

Nelson Hilborn

Après son entraînement en Écosse avec la 9th Scottish Brigade, Nelson Hilborn débarque avec la première vague sur la plage Juno le 6 juin 1944 et prend ensuite part à la capture de Buron ainsi qu’à d’autres batailles en Normandie.

Continuer à lire

Philip J. Cockburn

Le Jour J, Philip J. débarque sur la plage Juno puis participe à la libération de Caen en juillet, à la libération de la Hollande en septembre 1944 et traverse le Rhin le 17 mars 1945.

Continuer à lire

Pierre Clément

Le 6 juillet 1944, Pierre débarque sur les plages de Normandie. Avec l’approche du front, en passant par Authie, Caen et toute la campagne normande, le régiment de Maisonneuve poursuit son parcours libérateur vers le nord de la France, traversant la Seine, pour finalement rejoindre la Belgique et la Hollande.

Continuer à lire

Pierre Dubuc

Débarqué en France le 6 juillet 1944 à Courseulles-sur-Mer, blessé le 8 août 1944 à Vaucelles, Pierre retourne à l’hôpital en Angleterre d’où il rejoint le régiment en Hollande en novembre 1944.

Continuer à lire

Ralph Charles Spencer

Ralph Charles Spencer (1920-1991) Le 6 juin 1944, Ralph Charles Spencer débarque en Normandie et s’illustre par un acte de bravoure en secourant six camarades. Ralph Charles Spencer est né le 17 janvier 1920, dans une petite communauté irlandaise de...

Continuer à lire

Ray Jamieson

Le 6 juin 1944, Ray et les Stormont, Dundas & Glengarry Highlanders débarquent à Bernières-sur-Mer dans le cadre de l’opération Overlord et poursuivent vers Caen, France.

Continuer à lire

Richard H. Rohmer

Richard pilote des chasseurs Mustang P-51, survole les plages de Normandie le Jour J, participe à la Bataille de Normandie en tant que pilote de chasseurs de reconnaissance quand il repère Rommel et contribue à le mettre hors d’état de combattre le 17 juillet 1944.

Continuer à lire

Roméo L. Boulanger

Lors du débarquement de son régiment en Normandie sur Juno en 1944, Roméo est lieutenant et, à ce titre, responsable d’une section de lance-flammes montés sur chenillettes. À partir du débarquement, il combat avec le Régiment de la Chaudière dans le nord de la France, de la Belgique, de la Hollande et de l’Allemagne.

Continuer à lire

Samuel F. Wormington

Samuel F. débarque sur la plage Juno le 12 juin 1944 et participe à la bataille de Normandie avec un nouveau canon tirant 120 coups à la minute et vient en soutien à Vérrière. Il prend également part aux campagnes de Belgique, de Hollande et d’Allemagne.

Continuer à lire

Sid J. Pass

Sid J. arrive en Normandie le 9 août 1944 par bateau, il est blessé le 14 août 1944 en Normandie, mais pas assez grièvement pour être mis hors combat.

Continuer à lire

Stanislas Dery

Stanislas DÉRY est un vétéran québécois de la Bataille de l’Atlantique. Il a servi au sein de la Marine Royale du Canada à bord du Navire HMCS St-Thomas.

Continuer à lire

Wilfred Gordon Harris

Le 22 mai 1944, Gord est à bord du Whitley AD701, pour une mission de largage de tracts sur la région du Mans, en France, quand l’avion est abattu par la Flak et s’écrase à La Potence, près de Sées, en Normandie, sans qu’il y ait de survivant.

Continuer à lire

Will R. Bird

Will Bird prend part aux combats à Vimy, Passchendaele, Amiens, Arras et Cambrai durant la Première Guerre mondiale. Son fils Stephen trouve la mort lors de la bataille de Normandie pendant la Seconde Guerre mondiale.

Continuer à lire

Windsor C. Macdonald

Le soldat MacDonald devient signaleur régimentaire et passe près de trois ans à l’entraînement en Angleterre avant de débarquer le Jour J à Saint-Aubin-sur-Mer.

Continuer à lire