Le Canada durant la seconde guerre mondiale

Formations et armement

Sur terre

1er Bataillon canadien de Parachutistes

L’escalade rapide des hostilités dans le Pacifique en 1941 et la pénétration des U-Boot dans le fleuve Saint-Laurent en 1942 incitent le Quartier général de la Défense nationale du Canada à mettre à jour ses plans de riposte en cas...

Continuer à lire

Entraînement pour le jour J

Le 6 juin 1944, les unités de la 3e Division d’infanterie canadienne réussissent l’opération militaire la plus difficile à exécuter : prendre pied sur la plage Juno au nord de Caen en Normandie pour établir une solide tête de pont. Comme...

Continuer à lire

Infantry Weapons

The Lee-Enfield rifle and Bren light machine-gun (LMG) were the basic Canadian infantry weapons, but fire-power was supplemented by grenades, sub-machine guns (also called machine carbines) like the Sten gun, mortars, Vickers medium machine-guns, anti-tank weapons such as the 6-pounder and PIAT (Projector, Infantry, Anti-Tank), and light anti-aircraft guns. Air...

Continuer à lire

L’Artillerie

Les pièces d’artillerie servant au support des armée en campagne se répartissent en un grand nombre de catégories, dont les canons, les obusiers et les mortiers. Les canons tirent des projectiles à grande vitesse sur des trajectoires relativement rectilignes. Les obusiers...

Continuer à lire

L’Équipement du fantassin

Les soldats britanniques et canadiens étaient équipés d’innombrables articles en plus de l’uniforme ordinaire en serge de laine kaki. Le plus caractéristique était sans doute le casque d’acier, de forme semblable à celui porté lors de la Première Guerre. La...

Continuer à lire

L’Infanterie Organization

Le bataillon est « la plus petite unité d’infanterie qui puisse recevoir l’appui tactique concerté de diverses armes »(manuel d’entraînement du Ministère britannique de la Guerre, 15 janvier 1944); il est le plus souvent regroupé avec d’autres unités, comme des régiments de...

Continuer à lire

Le Corps royal du Génie de l’Armée canadienne

Imaginez que vous commandez une division d’infanterie et que vous devez préparer une attaque, assigner à vos commandants de brigade des objectifs précis sur le champ de bataille, coordonner l’appui de l’artillerie et de l’aviation, et, bien sûr, assurer l’approvisionnement...

Continuer à lire

Le Service féminin de l’Armée canadienne

Deux facteurs motivent la formation, en 1941, du Service féminin de l’Armée canadienne. D’une part, il est évident que l’Armée manquera de main d’œuvre dans un avenir plus ou moins rapproché. D’autre part, Ottawa finit par céder aux pressions des...

Continuer à lire

Les affaires civiles à Caen

Après une série d’âpres batailles, les premières patrouilles anglo-canadiennes sont entrées le 9 juillet 1944 dans les rues jonchées de gravats de Caen. L’ancienne cité de Guillaume le Conquérant était dans un état post-apocalyptique. Les deux tiers de la ville étaient...

Continuer à lire

Les blindés de combat

Les opérations militaires de la Seconde Guerre présentent une fluidité de mouvement qui n’existait pas lors du précédent conflit mondial. Les blindés de combat (BC) avaient été conçus à l’origine pour franchir les lignes de barbelés et échapper aux tirs...

Continuer à lire

Les Communications radio

Les unités de télécommunications utilisaient des équipements de téléphonie ou de TSF qui permettaient aux différentes composantes de l’armée de communiquer entre elles sur le terrain. Dans chaque division il y avait trois ou quatre compagnies ou escadrons (selon le...

Continuer à lire

Les Tactiques de base de l’infanterie

L’Offensive Au combat, le commandant d’un bataillon d’infanterie, par exemple, recevra des ordres de son commandant de brigade, pour mener une certaine action. Pour y parvenir, il décide d’un plan d’action déterminé par la tâche en question et par sa...

Continuer à lire