Le Canada durant la seconde guerre mondiale

Personnes

Romuald Ouellet

Romuald OUELLET est né le 18 août 1920 à Rivière-du-Loup. Il est décédé le 23 mai 2012.
Fils de Appolinaire Ouellet et Marie-Louise D’Amour-dit-Courberon
Marié à Thérèse Dionne le 16 septembre 1950 (Décédée le 31 mai 2000)
Père de André, Jean, Pierre et Manon

Origines normandes connues
Côté paternel : René Hoûallet est né vers 1635. Originaire de l’Ile-de-France, Paris, il a été baptisé dans l’église de Saint-Jacques du Haut-Pas. Il arrive en Nouvelle-France vers 1663. Le 8 mars 1666, René se marie dans l’église de Notre-Dame de Québec, à Anne Rivest, née en 1642, originaire de Saint-Gervais de Séez, en Basse-Normandie. Anne est une jeune veuve, une « Fille du Roi ».

Scolarité
Romuald Ouellet est le dixième d’une famille de onze enfants. De 1926 à 1936, il effectue sa scolarité en Primaire et Secondaire.

États de service militaire
Matricule : E-101025
Grade à la sortie : soldat
En 1942, Romuald Ouellet s’engage dans la Marine canadienne comme volontaire. Par la suite, il est muté dans l’Armée canadienne. Le 22 juillet 1942, il part pour l’Angleterre avec les voltigeurs de Québec. Il rejoint le Régiment de la Chaudière en septembre 1943. Il participe au Débarquement le 6 juin 1944 et il est de retour au Québec le 30 décembre 1945. Il sert au sein du Régiment de la Chaudière de 1943 jusqu’à sa libération, le 16 mars 1946.

Médailles et décorations
Étoile 1939-45
Étoile France-Allemagne
Médaille de la Défense
Médaille canadienne du volontaire
Médaille de la guerre 1939-45

Avant et près la guerre
À 19 ans, en janvier 1940, Romuald Ouellet commence à travailler comme commis dans un magasin de vêtements et ce, jusqu’en janvier 1942.  De retour de la guerre,  il occupe le même emploi jusqu’en 1962.  Par la suite, de mai 1962 à mai 1969, il est gérant de magasin de lingerie pour hommes et dames à Trois-Pistoles. En 1969, il devient propriétaire de son propre commerce de vêtements pour hommes et dames  à Cacouna. En 1975, il devient maître de poste-adjoint pour la Poste canadienne, jusqu’à sa retraite en 1985.

En 2007, mis à l’honneur dans une exposition du Centre Juno Beach, Romuald Ouellet déclarait :

« J’ai décidé de m’enrôler comme volontaire avant d’être appelé.  Naïvement, même en temps de guerre, je ne croyais pas partir pour combattre. J’étais jeune. J’ai voyagé et j’ai vu beaucoup de choses que je n’aurais jamais vues. J’ai appris beaucoup de choses. »