Le Canada durant la seconde guerre mondiale

Personnes

Louis-Philippe Leblanc

Louis-Philippe Leblanc est né le 26 septembre 1917, à Ville St Laurent, Québec . Il est décédé le 16 décembre 2002.

Louis-Philippe LeBlanc s’engage comme volontaire dans l’armée canadienne en 1942. Il est affecté au Royal 22e Régiment puis transféré au Régiment de la Chaudière. Il stationne en Angleterre d’août 1942 au 5 juin 1944. Le lendemain, il débarque avec son régiment sur la plage Juno, à Bernières-sur-Mer, avec l’objectif de s’emparer des batteries de Bény-sur-Mer. Louis-Philippe LeBlanc participe ensuite à la prise de Carpiquet et à la bataille de Caen. Le 18 juillet, il est gravement blessé par un éclat d’obus. Il rentre chez lui le 6 janvier 1945.

Après la guerre, il refuse de rester dans l’armée. Il occupe des postes de commis, mais ne peut effectuer de tâches trop lourdes en raison de sa blessure de guerre. Il s’implique dans la vie de sa communauté, notamment par le biais de l’association de l’Ambulance Saint-Jean.

Louis-Philippe Leblanc était convaincu de la nécessité de lutter contre le nazisme, mais il n’en voulait pas à l’ensemble des Allemands :

« Les Allemands n’étaient pas méchants, ils avaient de mauvais chefs. »