Le Canada durant la seconde guerre mondiale

Personnes

Jack Hadley

John (Jack) Hadley a rejoint le régiment des Queen’s Own Rifles (QOR) en juin 1940, accompagné de son frère George.

Jack et George ont tous deux reçu la formation militaire des QOR à Terre-Neuve, au Camp Sussex, ainsi qu’au Nouveau-Brunswick, en Écosse et en Angleterre avant de rejoindre la première vague du débarquement le Jour J. Prenant part à l’assaut de la 3e division d’infanterie canadienne sur Juno Beach, le régiment de Jack avait pour mission de capturer le village de Bernières-sur-Mer. Jack était un fusilier – No 2 avec fusil mitrailleur Bren de la Compagnie Baker. Il se trouvait à bord de la même péniche de débarquement que le Lieutenant Hank Elliot. L’Histoire du régiment raconte : « Une malchance initiale s’est révélée être un facteur déterminant dans le succès de la Compagnie B. Un gouvernail défectueux a fait dévié un L.C.A. de sa trajectoire initiale. À son arrivée sur la plage, il n’y avait pas de défense ennemie.  Le lieutenant H.C.F. Elliot, chef de peloton, en a profité pour faire une avancée sur terre en longeant la rive. Cette attaque de flanc a réussi à convaincre l’ennemi que s’en était assez, ce qui valait mieux, car le reste de la compagnie B avait été presque complètement décimée. »

George, le frère de Jack, a été accidentellement tué le 26 juin 1944 par une sentinelle qui revenait de faire sa ronde et qui a tiré sur lui par mégarde. Il repose au cimetière militaire canadien de Bény-sur-mer.

Jack a été blessé à l’épaule à Carpiquet le 10 juillet 1944 et a dû être évacué pour être soigné en Angleterre. À cause de sa blessure, il n’a jamais pu reprendre son service militaire et a été démobilisé de son titre de fusilier en 1945.

De retour au Canada, Jack s’est trouvé un emploi et a rencontré sa femme Dorothy Wright. Ils se sont mariés le 17 août 1946 et ont acheté une maison à East York où ils y ont élevé six enfants.

Après la guerre, Jack est resté en contact avec les Queen’s Own Rifles grâce à la Légion canadienne. Ainsi, il a continué à remplir les fonctions des QOR en accueillant les membres du Régiment qui rentraient de mission en Afghanistan.

Il a eu l’honneur de faire connaissance avec Son Altesse Royale en mai 2011, venue à Toronto pour rencontrer les QOR. Jack a été décoré de la Légion d’honneur en 2015 pour sa contribution à la libération de la Normandie.

Jack Hadley est décédé le 19 mars 2018, à l’âge de 96 ans.