Le Canada durant la seconde guerre mondiale

Événements

La Société des Nations

La Société des Nations (SDN) a été constituée le 10 janvier 1920, suite à la Première Guerre mondiale, dans un premier effort international de maintien de la paix. Soixante-trois nations en furent membres, incluant toutes les grandes puissances d’Europe. Malgré le rôle du président Woodrow Wilson dans la création de la Société des Nations, le sénat américain a refusé que les États-Unis y adhèrent. Le siège de la SDN était à Genève en Suisse.

Le Pacte de la Société des Nations énumérait trois approches pour prévenir la guerre : le règlement des disputes par arbitrage, le désarmement, et la sécurité collective. Les 26 articles du Pacte furent inclus dans le Traité de Versailles, qui établissait les mesures prises contre l’Allemagne défaite.

Au cours des années 1920, la SDN a connu une certaine influence de par son rôle dans la lutte contre le trafic d’opium, l’aide à l’enfance et le commerce international. La Grande Dépression des années 1930 a changé le climat politique et les crises internationales qui se sont succédé ont mis la SDN à l’épreuve. Celle-ci s’est trouvée inefficace à contrer le réarmement de l’Allemagne ou à instaurer des sanctions contre l’Italie au moment de l’invasion de l’Éthiopie. Elle s’est vue ignorée lors de la Seconde Guerre mondiale. La Société des Nations fut officiellement dissoute le 18 avril 1946 pour faire place à l’Organisation des Nations Unies.