Le Canada durant la seconde guerre mondiale

Personnes

Mervin Jones

Mervin Jones est né à Hull au Québec. Il grandit durant la Grande Dépression, confronté à un contexte économique incertain comme de nombreuses familles canadiennes, ce qui influence sa décision de s’engager dans l’Armée canadienne en 1941. Il s’entraine à Cornwall avant d’embarquer pour l’Angleterre en 1942.

Parlant couramment français, Mervin est recruté au sein du 1er Bataillon canadien de Parachutistes. A l’âge de 21 ans, il est parachuté en France occupée durant la nuit du 5 au 6 juin 1944, dans le cadre de l’assaut du Jour J, en pensant qu’il ne survivrait pas pour voir son 22ème anniversaire. Heureusement, il  a survécu, après avoir atteri dans un un champ puis et avoir rejoint 20 autres parachutistes, qui ont pris Le Mesnil,  un village stratégiquement important.

Le 22 août 1944, à Beaumont-en-Auge, Mervin trouve par hasard une ferme où des civils français sont réfugiés. Parmi eux, se trouvent des enfants, dont Jeannine Punelle née Quenderf, âgée de 10 ans. Mervin offre de partager sa ration afin d’aider à nourrir les jeunes enfants. Son temps avec la famille laisse une marque indélébile sur la jeune Jeannine.

Le service de Mervin pendant la Seconde Guerre mondiale prend fin en août 1944, après une blessure au genou qui s’aggrave.

Il rentre au Canada en 1945 avec Bridget Howes, une Britannique qu’il rencontre en Angleterre durant son entrainement et qu’il épouse peu de temps après. Ils auront quatre enfants ensemble.

Mervin rejoint la police militaire et sert pendant la Guerre de Corée. Il prend sa retraite en 1973 après une longue carrière dans l’armée en tant qu’adjudant.

En 1994, après le 50ème Anniversaire du Jour J, Jeannine Punelle est curieuse de savoir ce qui est arrivé à « son soldat » après la guerre. Elle publie une annonce dans un journal destiné aux anciens combattants, espérant d’une manière ou d’une autre atteindre Mervin, dont elle pense toujours que le nom est François.

Par chance, Mervin voit la publicité et reconnait leur histoire. Il contacte Jeannine et vient ensuite la voir en France, créant ainsi un lien privilégié entre eux deux et leurs familles.

Mervin Jones est décèdé en 2015. En mai 2019, la famille Jones a effectué un pèlerinage en France pour rendre hommage à leur père. Avec Jeanine, ils ont visité le Centre Juno Beach et partagé des souvenirs de Mervin avec le personnel.