Le Canada durant la seconde guerre mondiale

Personnes

Pierre Dubuc

Identité

Pierre DUBUC (Pierre Hector)
Né le 6 octobre 1924 à Val-des-Bois, Québec (décédé le 19 septembre 2017)
Fils de Paul Dubuc et Cordélia David
Marié à Annette Grenier le 23 juillet 1951
Père de Ginette, Pierrette et Lorraine

Origines normandes connues
Coté paternel : Jean Dubuc, fils de Pierre Dubuc et Marie Hotot, est baptisé en janvier 1638 à Sainte-Trinité dans la paroisse de Bois-Guillaume, diocèse de Rouen, Normandie. A Québec, le 14 janvier 1668, il épouse Françoise l’Archevêque, une « Fille du Roy ». Françoise l’Archevêque, née en 1641, est la fille d’Adrien et Françoise Reins de Saint-Martin, Veules-les-Roses, diocèse de Rouen, Normandie.
Pierre Dubuc, qui appartient à la 9ème génération des descendants de Pierre Dubuc, fait en 1944, le chemin inverse de ses ancêtres pour participer à la libération du pays de ses aïeux.

Scolarité
Pierre Dubuc est scolarisé jusqu’à sa 5ème année. Son père étant trop éloigné et trop pauvre pour le faire instruire, il complètera sa formation en 1970 pour obtenir un diplôme de 10ème année.

Etats de service
Matricule : C-100272
Pierre Dubuc s’enrôle le 9 mai 1942, à l’âge de 17 ans, dans l’Artillerie canadienne. Il arrive en Angleterre en décembre 1942 et se joint au 4ème Régiment de l’Artillerie moyenne, le seul régiment canadien français d’artillerie. Débarqué en France le 6 juillet 1944 à Courseulles-sur-Mer, blessé le 8 août 1944 à Vaucelles, il retourne à l’hôpital en Angleterre d’où il rejoint le régiment en Hollande en novembre 1944. Son régiment soutient la Division blindée polonaise jusqu’au 8 mai 1945. Il est de retour au Canada en novembre 1945.

Médailles et décorations
Etoile de 1939-1945
Etoile de France et d’Allemagne
Médaille de la Défense
Médaille du Service volontaire canadien
Médaille de guerre 1939-45
Décoration des Forces canadiennes

Après la guerre
Pierre Dubuc demeure dans les Forces Armées et prend sa retraite le 25 mars 1970. Il a débuté comme simple soldat et s’est retiré en tant que Caporal après 27 ans et 10 mois de service au sein des Forces Armées Canadiennes.
De 1972 à 1987, il travaille à titre de magasinier pour le Ministère des Loisirs, de la Chasse et de la Pêche du Québec au Parc Papineau-Labelle situé à Val-des-Bois, Québec.
En 1987 à l’âge de 63 ans, il prend sa deuxième retraite.

 

« C’est pour moi un honneur d’avoir participé à la libération de votre pays qui et aussi celui de mes ancêtres. Il fait chaud au cœur de voir autant de reconnaissance envers les vétérans qui ont participé à la libération de notre mère patrie. »