Une cérémonie très acadienne

Aujourd’hui, c’est Emilie GATCHELL, guide au Centre Juno Beach originaire de la Nouvelle Écosse qui a eu l’honneur d’accueillir un public venu nombreux pour la cérémonie en hommage aux soldats acadiens. Ceci dans le cadre de la 12è Semaine acadienne organisée sous la présidence de Monsieur Arnaud Blin.

Notre cérémonie est un hommage aux soldats acadiens qui ont perdu la vie sur Juno Beach le 6 juin 1944 et au cours des 10 semaines de la Bataille de Normandie. Je suis heureuse de pouvoir être avec vous cette année parce que je suis très fière de mon héritage acadien. Ma mère est acadienne du Nouveau-Brunswick et, grâce à ses racines, j’ai pu faire mes études dans une école française. C’est là que j’ai appris l’histoire, la culture et la musique acadienne, que je vais partager avec vous aujourd’hui.

Après les discours de Madame Nathalie WORTHINGTON, Directrice du Centre Juno Beach, Mme Anne-Marie PHILLIPPEAUX, Premier Maire Adjoint de la Ville de Courseulles, Monsieur Matthieu CAISSIE, représentant du gouvernement du Nouveau-Brunswick en France, c’est Mme Manon DUMAS, directrice du Centre culturel canadien, Conseillère (Culture, Jeunesse et Communication) à l’ambassade du Canada à Paris qui a prononcé un discours au nom de son Excellence l’Ambassadeur du Canada.

Accompagnée de son collègue David BRAULT à la guitare, Emilie a ensuite interprété la chanson « Acadie de nos cœurs »  composée en 1994 par Lennie Galland, Jacques Gautreau, Johnny Comeau et Roland Gauvin en vue du premier congrès mondial des Acadiens. Cette chanson décrit le « Grand Dérangement » de 1755,  c’est-à-dire la déportation par l’armée britannique des Acadiens des provinces maritimes vers la côte est américaine, les Antilles, l’Angleterre et St Pierre et Miquelon.

En mémoire des Acadiens tombés au combat en Normandie, Le capitaine GRANOTIER, représentant du Régiment de la Chaudière, a lu l’Acte du Souvenir avant la traditionnelle Minute de silence et le dépôt des gerbes, fleurs symboles de l’hommage porté aux Acadiens qui ont perdu la vie en Normandie en 1944.

Après les hymnes nationaux, Emilie a conclu cette cérémonie en  remerciant tous les participants et en invitant les personnalités à saluer les fidèles porte-drapeaux avant de donner rendez-vous pour les animations de l’après-midi.

Bonne semaine acadienne à tous !


 

Les dépêches de Juno partagent toutes les nouvelles, les événements et les histoires du Centre Juno Beach en France et au Canada. Intéressé à contribuer une histoire sur le blog? Envoyez un courriel à l'éditeur à jbca@junobeach.org.

Laisser un commentaire