L’Equipe de guides 2017

JAMES

West Vancouver, Colombie-Britannique

James« J’ai le même âge que nombre de soldats qui ont débarqué ici, mais en raison de leur sacrifice, j’ai le plaisir de travailler sur cette plage plutôt que d’avoir à y combattre. J’ai eu la chance de me voir offrir de nombreuses opportunités grâce au travail des vétérans, par la Legion de ma region, qui m’a offert une bourse d’études universitaires,  et maintenant par ceux qui ont fondé le Centre Juno Beach. J’espère qu’en quittant ces lieux, les visiteurs apprécieront le sacrifice des vétérans  autant que je l’apprécie. »

 

MADELEINE

Montréal, Québec

« Il aura fallu que j’arrive en Normandie pour bien comprendre la mesure de ce qui a été sacrifié ici. Il est quasiment impossible de prendre pour acquis l’héritage de ce site en respirant l’air de la plage Juno Beach. Mon but en tant que guide est de transmettre aux visiteurs la chaleur, l’énergie et l’humour de ma culture canadienne tout en faisant savoir la valeur de notre contribution à la Seconde Guerre mondiale. Attention : rien ne me plaît plus qu’un esprit curieux ! »

 

VALENDA

Pefferlaw, Ontario

« L’une des choses qui me surprend le plus est la puissance que dégage ce lieu, autant pour les Canadiens que pour les Français. C’est tellement gratifiant de pouvoir partager les souvenirs de guerre de visiteurs du monde entier et de perpétrer la mémoire d’un tel lieu. En tant que jeune Canadienne, c’est un immense honneur de pouvoir venir à Juno et d’en apprendre davantage sur les hommes qui ont combattu sur ces plages. J’espère rendre justice à leurs histoires à travers mon rôle de guide. »

 

TATIANA

Montréal, Québec

«En tant que jeune Canadienne et en tant que descendante d’une famille ayant des racines européennes, il est de mon devoir de comprendre ce que les générations avant moi ont dû endurer. Je suis fière de faire partie de l’équipe du Centre Juno Beach, un musée et un site qui œuvre à rassembler les Canadiens et les Européens. J’espère être en mesure de partager l’histoire du Canada durant la Seconde Guerre mondiale de manière nuancée mais aussi fascinante. »

 

REI

Oakville, Ontario

« Ayant étudié le débarquement depuis les perspectives canadienne et européenne, j’ai eu envie de saisir l’occasion d’en apprendre encore plus sur cette partie de notre histoire. Après avoir découvert la Normandie, j’ai rapidement réalisé que les livres d’histoire ne peuvent pas à eux seuls rendre justice à cette histoire.  Alors que les derniers vétérans de la bataille de Normandie disparaissent, il est important que leurs histoires ne périssent pas avec eux.  Je suis honoré de contribuer à cet obejectif. »

 

 

DAVID

Ottawa, Ontario

David« Toute ma vie, j’ai étudié l’histoire dans les livres et dans des salles de classe. Il est donc difficile de décrire les émotions qui s’emparent de moi lorsque j’ai le privilège de me retrouver sur un site d’une importance historique aussi marquée que les plages de débarquement. Les vestiges de la Seconde Guerre mondiale étant bien conservés, ils créent aujourd’hui un paysage paradoxal en se jumelant au calme des belles plages qui sont maintenant paisibles. C’est donc une expérience unique de pouvoir représenter le Canada au Centre Juno Beach. »

EMILIE

Bridgewater, Nouvelle-Ecosse

Emilie« En grandissant, j’apprécie de plus en plus les sacrifices des soldats canadiens et les différentes manières de les commémorer.  Je me sens particulièrement privilégiée d’avoir un accès si direct à cette facette de l’histoire et de pouvoir la revivre d’une certaine façon en tant que guide au Centre Juno Beach.  Chaque jour représente une expérience d’apprentissage unique et une chance de partager la culture canadienne. »

 

 

 

DSC07556