Six hommes embarqués pour une «Sortie Nickel» : Lieutenant d’aviation Charles Wyckoff

| juillet 3, 2015

Le Centre Juno Beach a publié une série de 7 articles qui racontent l’histoire du dernier vol du Whitley AD-701, un travail de recherche et d’écriture réalisé par Shirley Stone. Cet article constitue le volume no. 7. Veuillez cliquer ici pour lire Le dernier vol (volume no. 1), lieutenant d’aviation David Webster Goodwin (volume no. 2), sergent Wilfred Gordon Harris (volume no. 3), sergent John Gordon Hopper (volume no. 4), adjudant 1re classe Joseph Gaston Jacques (volume no. 5) et lieutenant d’aviation Joseph Hong (volume no. 6).

CHARLES BEVERLY WYCKOFF
LIEUTENANT D’AVIATION- BOMBARDIER
A.R.C. – J/26695

Charles Beverly Wyckoff

Bev est né à Vittoria, Ontario, le 5 octobre 1915, fils de Roy Gilliland Wyckoff et Bertha Mae (née : Butler).

Bev a deux sœurs, Margaret et Gwen, et deux frères, Gerald et Joseph.

Il fait ses études à l’école publique de Vittoria et travaille ensuite à la plantation de tabac Tobacco Grower. Il travaille aussi comme trieur de pommes pendant 4 ans au service de Norfolk Fruit Growers. Bev suit un cours en gestion du travail d’une durée de trois ans à l’école technique d’Hamilton.

Le 16 juin 1937, Bev s’engage dans l’Aviation royale canadienne à Toronto, en Ontario. Il se rend à al base de l’A.R.C de Trenton le 17 juin 1937. Il a pour activités la balle molle, la mécanique et le pilotage. Le 14 février 1940, il signe une extension à son entente avec l’A.R.C pour la durée de la guerre.

Charles Beverly Wyckoff épouse Chloris Helen Gauen le 28 octobre 1939, à Hull, au Québec. Leur fille, Donna Marie, est née le 2 août 1942.

La formation de Bev au Canada se déroule en Ontario à Trenton, Hagersville, Toronto, Jarvis, et Mountain View. Il est également formé à Mossbank, en Saskatchewan, et St. Johns, au Québec. Il monte en grade, passant d’AV2 à AV1, AVC, SGT, ADJ et ADJ 2. Du 15 juin au 17 novembre 1943, il travaille comme instructeur à l’école des bombardiers et des mitrailleurs de Fingal en Ontario.

On lui donne un conge pou embarquement et le 21 novembre 1943, il arrive à Halifax, en Nouvelle Ecosse. Il quitte Halifax le 24 novembre 1943 et arrive en Angleterre le 1er décembre 1943. Le lendemain il se présente au P.R.C. 3.

Bev demeure au P.R.C. 3 jusqu’au 15 février 1944 puis il se rend à l’A.F.U. 3 (O) où il reste jusqu’au 21 mars 1944. Le 21 mars 1944, arrive à l’O.T.U. 24.

Le 22 mai 1944, Bev est à bord du Whitley AD701 et effectue une mission de largage de tracts sur la région du Mans, en France. L’avion est abattu par la Flak et s’écrase à La Potence, près de Sées, en Normandie, sans qu’il y ait de survivant. Bev repose au cimetière de guerre canadien de Bretteville-sur-Laize / Cintheaux, Coll. tombe XXVII. G. 4-7. La ville de Sées a érigé un monument en mémoire de l’équipage, qui a été inauguré le 8 mai 2005 en présence de la fille de Bev.

Les dépêches de Juno partagent toutes les nouvelles, les événements et les histoires du Centre Juno Beach en France et au Canada. Intéressé à contribuer une histoire sur le blog? Envoyez un courriel à l'éditeur à jbca@junobeach.org.

Laisser un commentaire