Roger Duval, l’enfant dans la brouette

| juillet 25, 2017

Caen – 10 juillet 1944. Roger Duval, l’enfant dans la brouette.

Roger Duval s’occupait, avec son épouse Mireille, du camping municipal de Courseulles qui a cédé la place au Centre Juno Beach en 2003. L’heure de la retraite ayant sonné, Roger s’est mis au service du musée pour assurer des petits travaux de maintenance et la surveillance du site de 2003 à juillet 2008, quand il a pris sa seconde retraite. Roger est malheureusement tombé malade juste après et la maladie l’a emporté en 2011.

Roger était jovial, astucieux et plein d’humour. Il aimait le contact avec les gens et il était doué pour faire la publicité du musée quand il distribuait les brochures de promotion à travers tout le département du Calvados.

Il s’intéressait à l’histoire raconté dans le Centre Juno Beach car lui-même avait été un enfant de la guerre. Son expérience des bombardements de Caen avait été immortalisée par une photo très connue des amateurs d’histoire de la Bataille de Normandie. Voici l’histoire de cette photo racontée par Gaston Duval, le père de Roger :

« Le vendredi 7 juillet 1944, nous nous trouvions chez des parents rue Saint-Pierre quand nous avons subi vers 20 heures un bombardement qui a duré une heure. Nous sommes restés dans la cave sous les décombres de quatre étages pendant toute cette heure et quand nous sommes sortis tout était détruit. Nous avons fini la nuit à l’église Saint-Etienne qui était remplie de réfugiés comme nous. Le samedi 8, nous avons subi encore un bombardement le matin et le dimanche 9, nous avons quitté Saint-Etienne vers 13 heures.

Le lundi 10 au matin, après avoir trouvé une brouette pour remplacer la poussette qui avait rendu l’âme, nous avons pris la décision d’aller voir dans quel état était notre maison au nord est de Caen. C’est à proximité de la Porte aux Bergers que nous avons rencontré des photographes reporters anglais. Des officiers nous ont questionnés sur l’efficacité des bombardements et nous ont offert de nous photographier. Nous n’avons jamais su qui était le soldat sur la photo avec nous. Le 16 juillet, on nous a envoyés à Bayeux et début août j’ai trouvé en librairie un petit livret édité par les Anglais sur la couverture duquel figurait notre photo. »

A son départ de Centre Juno Beach le 30 juilet 2008, Roger Duval s'est vu offrir une reproduction au dessin de la photo de 1944, réalisée par Dominique Colas.

Les dépêches de Juno partagent toutes les nouvelles, les événements et les histoires du Centre Juno Beach en France et au Canada. Intéressé à contribuer une histoire sur le blog? Envoyez un courriel à l'éditeur à jbca@junobeach.org.

Laisser un commentaire