Derrière les noms : James Barnfather

| novembre 11, 2014

A quelques jours du Jour du Souvenir, nous avons recueilli des histoires de gens à travers le Canada qui expriment la motivation qui a été la leur d’acheter une brique commémorative au Centre Juno Beach. Depuis 11 ans, des personnes, des écoles, des Légions, des sociétés et des familles se sont réunies pour acheter des briques pour montrer leur soutien à ceux qui ont sacrifié leur vie en combattant pour le Canada.

Êtes-vous intéressé de rendre hommage à un vétéran de votre famille ou communauté ? Veuillez visitez notre formulaire de don en ligne.

Notre troisième histoire nous vient de Beth Barnfather qui a acheté une brique commémorative en l’honneur de son père, James Barnfather, un vétéran de la Seconde Guerre mondiale.

“Comme beaucoup de vétérans, mon père parlait rarement de la guerre avec ses deux filles et sa femme, alors je sais peu de choses sur ce qu’il a vécu. Mon père est mort en 1980 à l’âge de 60 ans.  S’il avait vécu plus longtemps, je suis sûre que j’aurais cherché à en savoir plus car mon intérêt s’est développé en vieillissant. Je me rends maintenant compte que le service en temps de guerre était un temps crucial dans la vie de ceux qui sont rentrés à la maison. J’ai acheté la brique de vétéran pour rendre hommage à mon père. Ses quatre arrière-petits-enfants ont maintenant une référence familiale à servir. Papa avait une personnalité facile, un gentleman avec un sens de l’humour un peu moqueur. Passionné d’histoire, il aurait été un bon professeur tête en l’air.

Mon père est né à Whitehaven, Cumberland, en Angleterre le 8 octobre 1919, fils d’un vétéran de la Première Guerre mondiale qui avait servi au sein du Princess Patricia Canadian Light Infantry. Mon grand-père a immigré au Canada (Toronto) en 1910 et il est retourné en Angleterre avec son régiment. Alors qu’il était en convalescence suite à une blessure, il est retourné dans sa ville de Whitehaven, s’est marié avec ma grand-mère, et les trois sont arrivés à Toronto en 1920. Ma tante Jean est née en 1925.

Ma soeur (Dorathy) et moi avons gardé de bons souvenirs des fêtes de Noël pour les enfants organisées à l’ancienne section de la Légion royale canadienne de Toronto sur Kinston  Rd. et Woodbine, avec Papa.

Mon père a ramené à la maison 2 paires de sabots hollandais miniatures, marqués “Holland 1945” sur la semelle. Ma mère (Margaret)  a encore ces sabots présentés dans son salon.  Je suppose que beaucoup d’autres vétérans de la libération de la Hollande ont de tels souvenirs.  Je me demande s’ils étaient achetés par les soldats ou offerts par les Hollandais.

C’est une plaisir de contribuer au Centre Juno Beach. J’applaudis votre beau travail au service de la mémoire de la contribution des Canadiens à la Seconde guerre mondiale.”

-Beth Barnfather

Les dépêches de Juno partagent toutes les nouvelles, les événements et les histoires du Centre Juno Beach en France et au Canada. Intéressé à contribuer une histoire sur le blog? Envoyez un courriel à l'éditeur à jbca@junobeach.org.

Laisser un commentaire