Le Canada durant la seconde guerre mondiale

Événements

Les Chemins de la Victoire

La Deuxième Guerre mondiale prend un tournant décisif en 1943. Alliés dans la cause commune de la liberté et de la démocratie, la Grande-Bretagne, le Canada, les États-Unis d’Amérique, les pays du Commonwealth et les nations libres dont les territoires sont occupés par les Nazis contre-attaquent.

Sur l’Atlantique, les marines alliées réussissent enfin à contrer la formidable menace que les U-boote représentent. La Marine royale du Canada joue un rôle d’importance en prenant le contrôle du théâtre de l’Atlantique du nord-ouest.

Grâce à leur force aérienne alimentée par le Plan d’entraînement aérien du Commonwealth britannique, les Alliés attaquent l’ennemi par la voie des airs. En préparation d’une offensive terrestre massive, le bombardement stratégique de l’Allemagne vise à affaiblir sa capacité de production de matériel de guerre et à démoraliser sa population.

Pendant ce temps, les forces terrestres entreprennent les grandes campagnes qui scelleront la défaite du IIIe Reich. Aux côtés de ses alliés, l’Armée canadienne marche sur les chemins de la Sicile, de l’Italie, de la Normandie, de l’Escaut, des Pays-Bas et de l’Allemagne – les chemins de la victoire, conquis à force de courage et de détermination, au prix de précieuses vies humaines.

L’Invasion de la Sicile

Les objectifs À la fin de 1942, la Grande-Bretagne et les États-Unis mettent un terme aux succès retentissants remportés par l’Afrikakorps du maréchal Erwin Rommel, qui menaçait de se rendre maître de l’Égypte et du canal de Suez. En effet,...

Poursuivez votre lecture

La bataille de l’Escaut

La libération des ports côtiers, 22 août – 1er octobre 1944 Pour poursuivre la lutte vers l’est de l’Europe, les armées alliées doivent assurer un chemin fiable pour leur ravitaillement. Elles doivent donc prendre, le plus rapidement possible, les ports...

Poursuivez votre lecture

La Campagne d’Italie

Les objectifs Aux yeux des dirigeants et des stratèges américains et britanniques, la campagne d’Italie ne découlait pas d’une progression logique de la Sicile vers le continent. En fait, un profond désaccord séparait le président américain Roosevelt, qui s’opposait à...

Poursuivez votre lecture

La Campagne de Normandie

L’expansion de la tête de pont, 7 juin – 4 juillet 1944 Personnel de l’Artillerie royale canadienne avec un canon antichar de 17 livres en Normandie, 22 juin 1944. Photo par Ken Bell. Ministère de la Défense nationale / Archives...

Poursuivez votre lecture

Le Jour J

Lundi, 5 juin 1944 : dans la région de Southampton (Angleterre), les hommes de la 3e Division d’infanterie canadienne et de la 2e Brigade blindée canadienne ont déjà pris place à bord des bateaux. Les péniches de débarquement (LCA) suspendues aux bossoirs,...

Poursuivez votre lecture

Victoire sur l’Atlantique

Hiver 1942-1943. Sur l’Atlantique nord, les tempêtes hivernales se déchaînent en coups de vent et en vagues démesurées. Mais il y a pire… Le nombre de U-boote déployés sur l’Atlantique ne cesse d’augmenter et, parfois, les meutes réunissent jusqu’à 20...

Poursuivez votre lecture