Le Canada durant la seconde guerre mondiale

Événements

À l'aube de la guerre

La décennie qui a précédé la Seconde Guerre mondiale s’est gravée dans la mémoire collective de l’humanité comme un temps de misère, une misère propice à l’éclosion de factions extrémistes. Au Canada, onze millions d’habitants répartis sur un immense territoire assistent, par le truchement de la presse et de la radio, aux événements politiques qui déstabilisent l’Europe.

Le chômage et la faim occupent les esprits, le souvenir des faits d’armes de la Première Guerre mondiale s’estompe dans le sillage de la Grande Dépression. La majorité des Canadiens veulent la paix, mais ils ne peuvent rester indifférents au spectacle de la dictature qui étend son emprise sur l’Europe. Unis, ils se lèveront à nouveau pour défendre la démocratie et la liberté, pour se porter au secours des nations amies dans leur lutte contre l’agresseur nazi.

Agression et impunité

Le plan d’Hitler pour une Allemagne forte nécessite le réarmement. En 1934, il introduit la conscription et entreprend de reconstituer la flotte. Puis, en mars 1935, il annonce l’existence d’une force aérienne, la Luftwaffe. La Société des Nations, dont l’Allemagne...

Poursuivez votre lecture

Chômage, sécheresse et sauterelles

Les retombées de la Première Guerre mondiale ont valu aux Canadiens une période de prospérité économique précaire, qui s’effondre avec le crash boursier de 1929. Correction brutale mais temporaire croyait-on, l’économie retrouvera des assises plus solides ! Personne ne réalise...

Poursuivez votre lecture

La guerre!

Le 23 août 1939, l’Allemagne profondément anti-communiste étonne le monde en annonçant un pacte avec l’U.R.S.S. L’accord Ribbentrop-Molotov, du nom des signataires, contient une entente de non-agression, un traité commercial et un protocole secret pour la division de la Pologne...

Poursuivez votre lecture

La montée du fascisme

La dépression économique qui suit le crash boursier de 1929 affecte profondément les pays d’Amérique et d’Europe. Dans un climat d’agitation engendré par l’insécurité et le chômage élevé, les partis marxistes et socialistes s’opposent à la droite des industriels et,...

Poursuivez votre lecture

La paix pour notre temps

En 1938, Hitler allait réaliser son rêve de réunir l’Autriche, son pays natal, à l’Allemagne. Pour mettre un terme aux pressions répétées de l’Allemagne nazie en vue de l’union, ou Anschluss, le chancelier d’Autriche, Kurt von Schuschnigg, propose au peuple...

Poursuivez votre lecture