Le Canada durant la seconde guerre mondiale

Personnes

Maréchal de l’Air L.S. Breadner

Lloyd Samuel Breadner, né à Carleton Place (Ontario) le 14 juillet 1894, décédé à Boston (Massachusetts) le 14 mars 1952. Officier de l’Aviation royale du Canada (ARC).

Le maréchal de l'Air L.S. Breadner en mars 1945.

Le maréchal de l’Air L.S. Breadner en mars 1945.
Service d’imagerie de la Défense nationale, PL 35325.

En 1915, le jeune Breadner quitte le commerce familial à Ottawa pour entrer au Royal Naval Air Service. Il passe une grande partie de la Première Guerre mondiale comme pilote de chasse en France. À la fin des hostilités, ses compétences de pilote lui valent d’être engagé comme examinateur de brevets et certificats au Conseil de l’Aéronautique canadien. En 1924, au moment de la fondation officielle de l’ARC, il commande le centre d’entraînement de Camp Borden. Considéré comme un homme d’action doté d’un solide sens pratique, il gravit rapidement les échelons de la hiérarchie militaire. Son tempérament jovial doublé d’un grand sens de l’humour contribue d’ailleurs à son avancement. Il est directeur de l’ARC, sous les ordres de Lindsay Gordon, de 1928 à 1932. En 1936, Breadner suit la formation de l’Imperial Defence College.

En 1940, le charme de Breadner ne manque pas de plaire au nouveau ministre de la Défense pour l’Air, C.G. « Chubby » Power, lui-même un bon vivant. Épaulé par le ministre, Breadner succède à G.M. Croil au poste de chef de l’état-major de l’Air le 29 mai 1940. Pendant la Deuxième Guerre mondiale, Breadner fera de l’ARC l’une des plus puissantes forces aériennes au monde. Le 1er janvier 1944, il est affecté à Londres où il devient commandant supérieur en chef de l’ARC outre-mer.

Quand il prend sa retraite en 1945, Lloyd Breadner est promu Maréchal en chef de l’Air. Il est le seul Canadien à accéder à ce grade.