Le Canada durant la seconde guerre mondiale

Personnes

Amiral P.W. Nelles

Percy Walker Nelles, né à Brantford (Ontario), le 7 janvier 1892, décédé à Victoria (Colombie-Britannique) le 13 juin 1951. Officier naval de la Marine royale du Canada (MRC).

Le contre-amiral P.W. Nelles et l'honorable Angus MacDonald, ministre de la Défense nationale pour la Marine, examinent la maquette d'une corvette à l'Exposition navale, en décembre 1942.

Le contre-amiral P.W. Nelles et l’honorable Angus MacDonald, ministre de la Défense nationale pour la Marine, examinent la maquette d’une corvette à l’Exposition navale, en décembre 1942.
Ministère de la Défense nationale / Archives nationales du Canada, PA-134335.

En 1910, année de la formation de la Marine royale du Canada, le jeune cadet Percy Nelles est nommé enseigne de vaisseau sur le NCSM Niobe. Une brillante carrière commence et, pour Nelles, les postes vont se succéder autant à la Royal Navy qu’à la MRC. Nommé commandant du croiseur britannique HMS Dragon en 1929, il est le premier Canadien à obtenir le commandement d’un navire britannique d’importance. Deux ans après, il prend le commandement du NCSM Saguenay, le premier destroyer construit spécifiquement pour la MRC. En 1934, il est promu au rang de commodore et nommé chef d’état major de la Marine.

Cette dernière fonction le désigne pour assurer la survie de la MRC pendant les années maigres de la Grande Dépression. Une tâche encore plus ardue l’attend en 1939 : celle de planifier et de diriger l’expansion fulgurante de la MRC sous les pressions constantes du gouvernement canadien et des états alliés. En janvier 1944, après un désaccord avec le ministre de la Marine, l’honorable Angus L. Macdonald, Nelles est envoyé à Londres en qualité d’attaché naval canadien outre-mer afin de diriger les opérations de la MRC lors du débarquement des Alliés sur les côtes françaises. Cette dernière tâche complétée avec succès, il se retire de la Marine en janvier 1945 avec le rang d’amiral.